mardi 21 octobre 2008

Anne Sinclair, taille patron, ou la nouvelle Hillary Clinton.

Il y a eu le Watergate, l’Irangate, le Monicagate, et, actuellement, nous sommes en plein dans le Nagygate et/ou Nepotismegate au FMI. Tiens, ça rime plutôt bien avec DSKgate, aussi. C’est l’histoire scabreuse en dessous de la ceinture de l’ami de Paul Wolfowitz, le chouchou de ces dames, l’homme à la braguette qui tire plus vite que son ombre. Trêve de plaisanterie, penchons-nous réellement sur le martyr d’une femme.

Elle est belle, radieuse encore et toujours, malgré le « petit incident » conjugal. En parcourant son blog le 19 octobre dernier, chaque lecteur pouvait constater entre les lignes que notre ami de Bretton Woods, Anne Sinclair, qui avait mis sa vie professionnelle de journaliste entre parenthèses pour suivre son Dom Juan de mari à Washington, n’était pas au mieux.

En voulant par tous les moyens sauver les apparences, elle est restée digne, malgré tout. Je revois cette belle phrase : « nous nous aimons comme au premier jour », posté sur son
blog le 19 octobre dernier, et retiré le 20. Mignon, non ? Quand on trompe son partenaire, on ne l'aime pas vraiment...En fait, derrière les débordements d’un DSK, aussi percutant qu’un ailier volant à la Johnny Rep de la belle époque stéphanoise, naît, finalement, une femme d’honneur. Une femme trompée mais pas courroucée s’il en est.

Et si c’était vrai, la nouvelle histoire d’une autre collaboratrice du chaud lapin dont le nom n’a pas encore été révélé ? En effet, DSK entretiendrait une autre relation extraconjugale avec une autre jeune femme. L’incorrigible séducteur de Sarcelles, n’est pas à son coup d’essai. C’est assez amusant de voir les Cupidons de l’amour avoir des femmes toujours sérieuses et sereines. Bill Clinton, hier, et aujourd’hui DSK.

Nous avons trouvé notre Hillary Clinton à nous, qui ne sera jamais une femme de pouvoir, plutôt, la femme de Dominique Strauss-Kahn, président de la République française en 2012, si l’actuel locataire de l’Elysée le veut bien, à moins que Ségolène Royal, je le souhaite d’ailleurs, n’enfonce les portes.

Heureusement que la cocue et fière, Anne Sinclair, a reçu des soutiens de poids : toute la classe politique française qui sait pourtant très bien qu’il n’est pas permis à un dirigeant d’entreprise, pis, d’une organisation internationale, d’entretenir des relations sexuelles avec ses collaborateurs ou collaboratrices. DSK n’a probablement pas lu le code de bonne conduite en rapport avec sa future ex-fonction. N’allons pas vite en besogne. Néanmoins, à sa place, avec ce scandale, j’aurai démissionné.

Anne Sinclair est-elle Hillary Clinton qui rêvait d’entrer à la Maison Blanche en profitant, si j’ose dire, de cette situation de femme courage et digne ? Hélas, Barack Obama est passé par là. Le cas de la très affriolante journaliste est moins sûr. Je parie que la frenchie, si d’aventure, notre ami qui voit s’obscurcir son aura internationale voir nationale chaque jour davantage perd son poste, elle demandera le divorce.

Malgré les médias français qui semblent minimiser les dégâts collatéraux à venir sur les effets néfastes sur l’Hexagone du geste d’un irresponsable qui le salit, j’ai peur que l’affaire se corse…

J’ai rencontré des sarcellois qui aimaient bien leur mairesse qu’ils ne voyaient jamais, Anne Sinclair, regrettant même, finalement, celle qui faillit être élue avec une histoire de steak haché, Sylvie Noachovitch. Passons.

Anne Sinclair aura voulu bien rester digne, mais, on imagine bien ses sempiternels soliloques, chez elle, à Washington, lorsque le beau mâle, sans vilain jeu de mot, quitte la maison pour un petit déplacement en Europe.


(crédit photo/Gala)


7 commentaires:

KING a dit…

Yo Négro !

je crois bien que notre ami DSK est fini. Maintenant, la Sinclair se nourrit d'illusion en pensant pouvoir arriver encore à l'Elysée, comme si les français dormaient.

BYE !

SANSVOIX a dit…

Sylvie Noackovitch, pendant la campagne électorale en avait fait allusion et il me semble que Sylvie en pinçait un bout, quoique en blaguant !

Quant aux camarades socialisdtes, tout en reconnaissant les compétences de leur camarade, ils redoutaient ce côté de DSK au regard toujours rivé sur les affriolantes collaboratrices, dès qu'ils apprirent son débauchage par SARKO, pour le FMI.

SARKO , depuis un débat entre lui et DSK il y a une dizaine d'années comme ça, à la télé où , visiblement il avait été écrabouillé par DSK, il semble qu'il nourrissait quelque "complexe" vis-à-vis de l'ancien maire de Sarcelles.

Devenu Maître en France, en grand Seigneur, mais l'oeil toujours rivé sur la lignes des Voges 2012, le Seigneur SARKO envoya DSK à New-York...

Et s'il revenait en France ?
C'est SARKO qui va être perplexe...

Soit, DSK est grillé pour toujours aussi bien sur le plan international que national, alors SARKO serait tranquille , mais dans ce pays, la France, où les chauds lapins (dont lui-même SARKO) n'offusquent personne, soit donc ce DSK en remettait pour 2012.

Quant à l'amie et la soeur de la France entière, Anne SAINCLER (reprendre la télé ?), sa situation, dans tous les cas, serait moins enviable que celle de CARLA (Elysée et studios d'enregistrement musical)...en attendant !

Cela écrit, j'adore les femmes, avec rerspect en évitant de les blesser, avec modération en leur laisant une grande plage féministe de liberté...

Anonyme a dit…

chez ces gens là ca se passe comme ca, lui s'eclate ds son coin avec ses maitresses et ses putes, elle aussi avec ses amants où escorts boy's.

le pouchka

Jessica a dit…

Cher AJM,
il te va comme un gant ce nouveau costume de Père La Morale !

Au fait tu n'aurais pas par hasard une photo suggestive de la Piroska Nagy à poil, ou à défaut Anne Sinclair en petite tenue.

C'est juste pour alimenter la collection de mon album AJM/Panini qui fait la renommée de ce blog.

nubiennes a dit…

Comparer Sinclair avec Hillary c'est comme le soleil et la lune .

Anonyme a dit…

qui à la place de DSK n'aurait pas une où plusieurs maitresses...?

strym.

SANSVOIX a dit…

anoyme,
strym

Votre quetion est la meileure qui vaille la peine !

L'erreur de DSK est peut-être ailleurs et non pas dans le fait d'avoir les maîtresses...

C'est fort possible qu'en matière des femmes, DSK aurait peut-être un côté m'as-tu-vu inutile...

Les meilleurs chasseurs ne font pas de bruits...et ne s'affichent pas avec leurs proies potentielles...

Ah les femmes, que c'est beau !