lundi 6 octobre 2008

FIN DES POSTS !

La patience ayant des limites, surtout que, certains confondent liberté d'expression avec libertinage, désormais, pour poster ici, il faut s'inscrire en envoyant son e-mail. De facto, vous serez rédacteur et posterez à loisir, sans être censuré. En revanche, les posts anonymes et n'étant pas en rapport avec le sujet ne seront plus jamais mis en ligne. Tant pis pour les canards boiteux !
----------------------------
allain.jules@gmail.com

8 commentaires:

Stabilo a dit…

Excellent : "la patience a des limites".

ça s'appellera toujours "La liberté d'expression dans sa quintessence" ou "Ma liberté d'expression dans sa quintessence" ?

luc a dit…

Bonjour AJM. Excellente décision pour le fin des posts.

Edouard a dit…

Stabilo arrête cette mauvaise foi, le blog devenait pourri à cause d'une pauvre connasse qui ne laissé aucune place pour un quelconque dialogue...

AJM a dit…

Stabilo,

Vous pouvez pensez ce que vous voulez, le reste ne m'interesse pas.

AJM a dit…

@Luc,

Au départ, j'ai cru avoir en face une personne raisonnable, qui n'allait pas atteindre un tel degré de folie. Tant pis, cette fois-ci c'est terminé. Qu'elle aille chialer aillleurs. Une personne vraiment en souffrance ou en danger se comporterait-elle ainsi.

@+

ZAZAZA a dit…

Ouf !

Enfin, on va faire ce qu'on veut. Bye la folle. Je suis enfin de retour.

Coucou AJM !

SANSVOIX a dit…

stabilo,

C'est une bonne observation de votre part, car la défense de la liberté d'expression n'a pas en principe à se mettre des limites

Mais, il n'y a pas d'expression, orale ou écrite, aujourd'hui sans support. Et ce support dans la mesure du possible doit être protégé et ne pas être abimé, pour le bien de nous tous.

Mais , comme vous l'auriez sans doute remarqué ce blog devenait une sorte des 2 monologues entre AJM et EL BEZE où nous n'avions presque plus voix au chapître.

Par ce comportement, EL BEZE nous a privé notre liberté d'expression à nous, sur ce blog.

Ne dit-on pas que la liberté de chacun(e) s'arrête là où commence celle de l'autre ou des autres ?

C'est écrit dans l'esprit de concorde.

ASV

KING a dit…

Tiens Negro !

Je suis de retour aussi. Bonsoir Zazaza.