mercredi 22 octobre 2008

IMAGE DU JOUR: OBAMA SE FAIT "DEMARABOUTER" !

Le futur président des Etats-Unis (croisons les doigts), Barack Obama, se fait "démarabouter".

3 commentaires:

Anonyme a dit…

Cest amusant que personne n'ait commenté cette photo AJM, vous avez une explication?

Anonyme a dit…

prquoi pas, il a des origines Africaines qu'il doit respecter, l'abruti de bush lui, priait Dieu et faisait des voeux devant le Christ à l'eglise,pr preparer ses guerre en irak et en afghanistan au nom du 11 septembre, le bien contre la mal...

jesus camp...

strym.

Anonyme a dit…

Obama est-il entièrement noir et blanc, ni noir ni blanc, ou mi-noir mi-blanc ?

Pour répondre à cette question, il faut d'abord se demander si en tant qu'homme de gauche il pourrait se permettre de prononcer la phrase suivante : « Je propose que dans la mesure où ils en ont accepté l’héritage, tous les capitaux de plus de XXX dollars appartenant à des descendants de propriétaires d’esclaves soient désormais redistribués» ? Non, bien sur. Il ne peut pas se le permettre parce que s’il se l’était permis, il ne serait jamais arrivé au niveau ou il est déjà arrivé. Démocrates et républicains l’auraient accusé de saboter tout espoir de réconciliation et l’auraient depuis belle lurette diabolisé en tant qu’activiste noir raciste radical. Il n’y a pourtant rien de raciste dans une telle proposition ; c'est juste une proposition de gauche parait-il... Il n’est ici question que d’esclaves, de propriétaires et d’héritiers. A la limite, il aurait pu formuler la même proposition s’il était tout blanc, le monde politique se serait contenté de l’ignorer, d’en faire un vague bab idéaliste irréaliste... Alors qu’est-ce qui l’empêche de formuler une telle proposition ? Le Noir en lui bien sur… Ce Noir en lui qui a intégré l’idée que pour plaire aux Blancs, il fallait à tout prix éviter les questions qui fâchent.

C’est qu’aujourd’hui, le monde blanc sait plus ou moins consciemment ce que trop de Noirs préfèrent encore ignorer : Obama-le-Noir bâillonne Obama-l’Homme pour plaire à Obama–le-Blanc. Et c’est exactement pour ça que le monde blanc insiste bien partout sur Obama-le-Noir.

Même Malcolm X n’aurait pas pu imaginer que la perversité blanche puisse aller si loin quand il comparait le Nègre des champs au Nègre de maison. Si Obama est élu, tous les Blancs auront leur Nègre de maison : Le Nègre de la Maison... blanche.

Obama, c’est quand même le type qui ose traiter sa grand-mère de raciste parce qu’elle reconnait qu’elle a peur quand elle croise un Noir dans la rue mais à qui il ne viendrait même pas à l’idée de lui demander si elle a toujours peur quand elle en croise un dans un diner mondain…