vendredi 10 octobre 2008

TEE-SHIRT A L'EFFIGIE DE BARACK OBAMA: DANGER DE MORT.


Il y a quelques jours, dans les rues de Londres,un homme a failli passer de vie à trépas, simplement parce qu’il arborait un tee-shirt à l’effigie de son idole, Barack Obama. Egwuatu Dube c’est son nom, 36 ans, est un britannique d’origine nigériane.

Egwuatu Dube s’était garé dans une rue en face d’une boutique de multimédia pour acheter un téléphone portable. Une fois à l’intérieur du magasin, son agresseur est intervenu pour l’intimider, après avoir vu sur son tricot Barack Obama, agrémenté de la légende « Believe ». Le responsable du magasin n’aimant pas la plaisanterie, a fait sortir manu militari l’anti-Obama.

L’homme, assurément énervé, s’est alors lancé dans une diatribe raciste insupportable, les insultes rivalisant avec son énervement. En sortant dudit commerce, il criait des interminables "I’m fucking Blacks » tout en demandant M. Egwuatu de quitter lui aussi les lieux.

M. Egwuatu quitta le magasin après avoir terminé son achat. Une fois à l’extérieur, à proximité de son véhicule, l’homme qui l’avait agressé verbalement l’attendait. Il tenait un chien en laisse, les mains dans le dos, pour dissimuler l’arme à feu qu’il voulait utiliser. Il demanda à sa victime de fermer son manteau car, la vue du portrait du jeune sénateur de l’Illinois, Barack Obama, lui était insupportable. M. Egwuatu s’exécuta et accéléra le pas vers son véhicule, sans un regard pour l’agresseur, visiblement éméché.

Quand le sieur Egwuatu fut dans son véhicule, l’homme, de type européen et crâne rasé, ouvrit la portière passagère, sortit alors son arme, et tira trois fois en direction de sa victime. Blessé, M. Egwuatu réussit à démarrer son véhicule pour s’enfuir.

L’homme avait réussi à l’atteindre à la main, au visage et à l’épaule. Craignant pour sa vie car il saignait abondamment, il se gara en contre bas d’une ruelle, pour appeler les secours. Transporté d’urgence à l’hôpital, son témoignage est assez hallucinant.

Il a dit de son agresseur qu’il avait une voix rauque, les yeux exorbitées et qu’il lui répéta froidement, « Je vais vous tuer ». De voir le plomb retiré dans sa mâchoire lui donne encore de nombreux cauchemars, à défaut des sueurs froides qu’il a eu en face de son agresseur.

La femme de la victime, Angela, 35 ans, a dit qu’elle n’avait jamais vu autant de haine, depuis son enfance au Nigeria, jusqu’à présent, juste pour un tee-shirt. Mme Egwuatu, agent de l’immigration, a déclaré : « Au début, mes sentiments ont été ceux de l’horreur, et maintenant, ils ne sont que colère ». Elle a terminé son propos en mentionnant que son époux a eu la vie sauve parce que cette arme était un tout petit calibre.

Quant à l’agresseur, il court toujours !


Allain Jules

9 commentaires:

Anonyme a dit…

VoiIa, ce me sembIe une véritabIe raison de combattre Ies actes racistes !
Autrement pIus grave que Ies bisbiIIes par biogs interposés.
Quoi que se soit Ià, Ia caricature presque parfaite du décérébré totaI.

Néanmoins, gageons que Obama sera éIu;
Non parce qu'iI est noir mais parce qu'iI est Iargement Ie pIus quaIifié, Ie pIus inteIIigent et Ie pIus humain des candidats.

Que cette éIection soit une occasion pour nous retrouver autrement que sur un rapport d'origine ou de couIeur de peau.
Mais je crains de pIus en pIus pour sa vie ...
I'anonyme

SANSVOIX a dit…

Si au moins ceux qui se préparent à diriger les Blancs? les Noirs et TOUTES autres couleurs d'Humains, si couleur il y avait, comme MC CAIN montraient le bon exemple...

Monsieur MC CAIN ne pouvant pas se permettre de prononcer le nom de son adversaire et collègue sénateur OBAMA, il l'a designé , par dédain, lors de leur débat par les mots "CELUI-LA" ou "THAT ONE".

Comme la bêtise humaine ne peut se sauver devant l'imagination humaine, certains partisans d'OBAMA ont rebaptisé ce dernier "THATONE" et le ticket " OBAMA-BIDEN" devenant "THATONE-Biden".

Deux mots de trop de la part de MC CAIN se retournent contre lui, car nons seulement beaucoup d'Amaricains le trouvent choquant, mais qu'également le nom de "THATONE" pour OBAMA est positivé par les internautes.

Des Tshirts avec inscription et le sceau de campagne d'OBAMA sortent déjà !

D'ici peu qu'on nous popularise ceci :


"OBAMA
THAT ONE
The NUMBER ONE
SOMEONE
U never Forget!"

(en espérant que mon petit anglais risqué est correct ou alors , à vous de corriger sans en dénaturer l'idée !)

ASV

SANSVOIX a dit…

OBAMA
THAT ONE
The NUMBER ONE
SOMEONE
U never Forget!

ASV

ZAZAZA a dit…

Obama passera malgré tout.

nubiennes a dit…

On dirait que ce racisme incessant ne va pas se terminer d'aussi tôt

nubiennes a dit…

Tu es sur google news ^^ .
Ils ont piqué l'article .

Edouard a dit…

C’est révoltant ce genre d’acte, vraiment écœurant ! Savoir que ce fils de pute est toujours dans la nature en plus, c’est fou ce que la couleur noir peut représenter pour certains a notre époque, je ne comprendrais jamais cette profonde haine de l’être humain par sa couleur. Allez jusqu'à lui tirer dessus…

Même si je ne fais pas du tout partie de l’obamania,je lui trouve plus de qualités que ses concurrents,mais je préfère rester pragmatique et voir ce qu’il proposera concrètement dans sa politique, car les états unis ont et auront un rôle prépondérant sur le monde ces prochaines années, le voir comme un messie ou le sauveur juste parce qu’il est charismatique ou noir donc forcément plus humain, non.

Nous verrons bien qui il est dans ses actes, pour MC Cain je n’ai même pas envie d’en parlé !

SANSVOIX a dit…

Assister aux meetings de PALIN-MC CAIN fait froid au dos en ces moments...

Au prononcé du nom d'OBAMA les participants vocifèrent et comme des "pitt bulls" des-en-laissés et démuselés, prêts à bondir sur le candidat démocrate...invisible !

A un point tel que MC CAIN se serait effrayé lui-même de telle saillie de haine, en coupant la parole à un supporter vociférant les mot d'"Arabe" pour désigner OBAMA.

Et lorsque pour se ratraper, il parle des qualités d'OBAMA, lui-même, MC CAIN,il se fait siffler.

Ailleurs les cris de "Tuez-le" contre OBAMA ont été entendus et l'on enquêterait.

Comme quoi, PALIN et MC CAIN ont allumé un feu comme des gossses jouant aux allumettes..

Et tout cela pour un intermède présidentiel des 4 ou des 8 ans (2009 -2016) dans la vie de la nation américaine !!!!

ASV

Daniella a dit…

En espérant qu'il s'étouffera dans sa rage haineuse, cette espèce d'horreur humaine qui erre sur la planète, appartenant à un club de nazes dégénérés cérébralement.
Il faudrait les enfermer ces affreux!
Courage à tous ceux qui se font agresser pour leur couleur ou autre chose, courage et parlez, parlez, car le monde doit savoir...