mercredi 24 décembre 2008

CLAUDIE HAIGNERE : LE CHOC !

Quel gâchis !

On appris tard hier soir que l’ancienne ministre de Jean-Pierre Raffarin, Claudie Haigneré, née André-Deshays, a été admise d’urgence à l’hôpital d’instruction des armées parisien, du 5e arrondissement, du Val-de-Grâce, après une tentative de suicide. Choc immense, questions multiples. Que s’est-il passé ? Pourquoi ? L’épouse du spationaute Jean-Claude Haigneré qui, lui, passe le plus clair de son temps à Cologne, en Allemagne, où il travaille au centre des astronautes européens en tant que Chef des astronautes de l'ESA (Agence spatiale européenne), a été retrouvé par ses proches, gisant sur sa moquette, très énamourée mais consciente.


Auparavant, sachant qu’elle avait semble-t-il raté son suicide, après avoir ingurgité des médicaments, affaiblie, elle aurait rapidement passé un coup de fil à des parents à qui elle aurait demandé de la récupérer pour l’emmener dans l’hôpital le plus proche. D’après certaines indiscrétions, elle ne s’était pas visiblement remise de l’éviction de son poste de ministre par Dominique de Villepin, qui ne l’appréciait visiblement pas. Elle aurait même à cet effet, accusé ses supérieurs, de n’apprécier que « des faibles et des incultes », vu son cursus universitaire sans faille et son pedigree haut en couleurs. A prendre, évidement, avec des pincettes…

Cette brillante femme, 51 ans, depuis le mois de mai dernier, docteur ès sciences, rhumatologue reconnue et spécialiste de médecine aéronautique. En tant que chercheuse, elle réalisa une brillante étude en électromyographie et biomécanique osseuse et articulaire. C’est ainsi qu’elle fut recrutée par le Centre National d'Etudes Spatiales (CNES) en 1985. Elle est simplement la première astronaute française à avoir eu le privilège par ses mérites, à voler à bord de la
Station spatiale internationale (ISS), en tant qu’ingénieur de bord n°1. Après bien sûr, un entraînement intensif de 9 mois. Ainsi, ça lui permit de réaliser un programme expérimental dans les domaines des sciences de la vie, de l'étude de l'ionosphère et aussi de faire de sa station orbitale, un observatoire pour scruter la planète terre. C’était pour la mission spatiale nommée Andromède.

C’est donc cette fragilité liée probablement à des problèmes personnels et familiaux, surtout, que cette très belle dame courage, racée, d’une élégance rare, ce qu’on lui reprocha souvent, a faite montre hier soir. Astronaute titulaire lors de la mission Cassiopée, en 1996, elle restera pendant deux semaines dans le complexe orbital ex-soviétique, pour y effectuer, des expériences médicales, biologiques et technologiques. Elle s’illustra aussi lors de la mission dite Perseus, en compagnie de son époux, Jean-Claude Haigneré.


En espérant qu’elle se rétablira rapidement car ses jours ne sont plus en danger selon des sources gouvernementales, Nous espérons qu’elle sera réhabilité, à sa juste valeur. Pourquoi avoir auprès de soi des faibles ? Simplement pour asseoir sa domination ? Claudie Haigneré, ne vous laissez pas abattre !

12 commentaires:

nubiennes a dit…

Je l'ai déjà rencontré lors d'une conférence .C'est une femme plus que brillante .Cela me surprend qu'elle ne sache pas que chez cette petite bourgeoisie élitiste il n'y a que des incultes .
Il y a une véritable idiocratie à la française qui se développe .
Elle n'aurait jamais dû faire de la politique surtout avec l'umps .
Il n'y a qu'a voir des potentiels parce que noirs dans ce pays relégués au garde mangé comme rama yade .

Anonyme a dit…

et les palestiniens, ils ont droit a un abri ?

AJM a dit…

@Nubiennes,

Vraiment brillante cette femme. Son époux dit qu'elle n'a pas voulu se suicider.

@Anonyme,

On espère que les palestiniens auront un avenir meilleur dès 2009.

Bonnes fêtes !

Anonyme a dit…

je vous suis sur la RUE....euh en tout bien tout honneur....et nous avons eu la meme réaction face à des propos médiocres la concernant.
Merci de votre commentaire qui dit la valeur de cette dame, grande dame, devrais je dire.

Cronos/hestia

Anonyme a dit…

Merci pour votre écrit :il compense la médiocrité des commentaires que nous avons contesté sur le fil de la RUE!
hestia

Anonyme a dit…

Merci de remettre les pendules à l'heure!
Les commentaires de la rue étaient vraiment médiocres.
hestia

Anonyme a dit…

je n'arrive pas à poster mon commentaire pour la 3e fois! bravo hestia

Anonyme a dit…

Merci et bravo
hestia

AJM a dit…

Merci à vous, Cronos/Hestia,

Il va falloir remettre les pendules à l'heure.

Ce genre d'individu, ne rime qu'avec le mal. Devant leurs yeux, il y a des atrocités mais, ils jouent auxc aveugles. Lorsqu'ils sont frappés, les cris d'orfraie dépassent l'entendement.

Honteux !

Bonnes fêtes !

Anonyme a dit…

je suis désolée des doublons mais je ne voyais pas apparaitre les commentaires alors je cliquais comme une débile!!

La question que je me pose est doit on rester sur rue 89 (vous /agnés /cyp etc) pour se battre contre des cinglés d'extrême (droite/sioniste etc) ou doit on partir ?

J'ai connu la RUE à une époque où nous apprenions des autre :piste de lecture, de réflexion , de film etc.
Actuellement le niveau tire vers le caniveau :qu'avons nous à faire dans ce caniveau?

Je me rabats sur Médiapart et viendrai sur votre blog.

à bientot
cordialement
Marie/hestia

AJM a dit…

@Hestia,

Merci beaucoup. Pas de problème sur les doublons. Avant, les commentaires étaient libres. Mais, je suis victime d'une hystérique qui empêche le dialogue, en postant 1000 fois la même chose. Les commentateurs se sont lassés, et me laissent des posts sur mon mail. C'est dommage mais bon, je vais résoudre ce problème d'une façon ou d'une autre.

Sur RUE, c'est vrai qu'il a de plus en plus de personnes qui veulent nuire au site. C'est dommage.

@+

Anonyme a dit…

Hi Iam Prabhu from chennai,joined today in this forum... :)