vendredi 19 décembre 2008

DIVERSITE : BARACK OBAMA VERSUS NICOLAS SARKOZY.

Le président élu américain, Barack Hussein Obama, a bouclé la formation de son équipe, hier, le 18 décembre 2008. Il prendra ses fonctions le 20 janvier prochain. La question est de savoir si, le président français, Nicolas Sarkozy, dont le remaniement ministériel est annoncé à demi-mot en janvier, fera mieux que le premier président Africain-américain des Etats-Unis. De quoi s’agit-il ? De la diversité. L’homme qui n’est plus vu comme noir par les blancs américains (souvenez-vous, il était déjà un « bon noir »), est maintenant bi-racial, mulâtre, métis…C’est vrai que, comme le mentionnait Yasmin Alibhai-Brown dans The Independent, appeler Barack Obama noir est une insulte à sa mère.
Les équipes de Barack Obama avaient lancé, juste après sa victoire du 4 novembre dernier, le site Change.gov (400 000 visiteurs/jour), où chacun pouvait, soit, faire des propositions, soit, postuler aux 3000 postes à pourvoir dans la nouvelle administration. Explosion des demandes : plus de 330 000 candidatures. Barack Obama commence donc déjà, à faire des déçus. Evidemment, il ne peut prendre tout le monde. La diversité pour l’homme qui deviendra le plus puissant du monde dans seulement 31 jours, n’est pas un discours. Elle se vérifie dans les faits. C’est la couleur de l’Amérique, cet arc-en-ciel, cette mosaïque dans la rue, ce patchwork, réel melting-pot jamais démenti. Les parfums de la diversité obamiste ont une odeur suave, à commencer par lui-même. La diversité promise par le président de la République française sera-t-elle un bouquet de myrrhe ? C’est moins sûr, avec la sortie des bois de certains réfractaires, juste après son allocution de Palaiseau…


Dans les 22 membres de l’équipe Obama, on compte, sept Blancs, quatre femmes, quatre Afro-Américains, deux Asiatiques et un Latino. Les Latinos, les femmes et les Gays, toute tendance confondue, semblent déjà accuser le futur président de les léser. Pour l’instant, il n’y a aucun gay désigné faisant partir des ministres ou des conseillers. Quant aux Arabes-américains, près de 4 millions d’individus, qui votent traditionnellement républicain et qui l’ont soutenu, il n’y a pas un seul de leur représentant, figurant dans la dream-team de l’ex sénateur de l’Illinois. Pourtant, Barack Obama, a des amis Arabes…politisés. La question que beaucoup d’observateurs se posent aujourd’hui, c’est celle de savoir si le président élu est déjà prisonnier de nombreux lobbies ? A sa décharge, on peut toutefois mentionner qu’il a déjà fait de son mieux, juste un peu plus de diversité que George W. Bush, qui, sur ce plan, a fait beaucoup. N’est-il pas d'ailleurs, malgré ses folies irakiennes, celui qui avait dit à Barack Obama lors de leur première rencontre, qu’il sera attaqué même dans son propre camp à cause de sa couleur ?

Tandis que le racisme anti-noir aurait augmenté de façon exponentielle aux Etats-Unis, la délinquance des jeunes noirs en revanche, paraît-il, aurait baissée de façon spectaculaire, selon les instances policières. La plupart des observateurs doutent. Certains disent que s’il s’avère, demain, que ce soit vrai, c’est simplement parce qu’il s’identifie au futur locataire de la Maison Blanche, débaptisée par les pro-Obama, et devenue, « Barack Noire ». Ainsi, l’autre réflexion va dans un sens contraire en précisant que les policiers ont changer plutôt d’attitude vis à vis des noirs. Est-ce que les jeunes « issus de l’immigration » (véritable abus de langage car, presque tous sont nés ici), lorsque leurs parents sont d’origine africaine essentiellement, s’identifie à Fadela Amara, Ramatoulaye Yade ou Rachida Dati ? Encore faut-il qu’elles ne soient pas seulement des faire-valoir ou des béni oui-oui, au service de leur ventre et non de leur communauté respective. En France, probablement, sous une dynamique autre que l’actuelle, il est certain que des jeunes pourront imiter leurs aînés, seulement si ceux-ci ont leur chance. Les compétences sont là…et bien là !


Cette équipe multicolore de Barack Obama fera-t-elle finalement tâche d'huile en France ? Il est évident que c'est un véritable casse-tête chinois pour le président, Nicolas Sarkozy, confronté à un manque de volonté de ses proches, qui opposent un non, pour s'ouvrir vers les autres. Tandis que Barack Obama fait l'unanimité actuellement sur ses choix, à part une ou deux personnes, la transposition à la française n'est pas envisageable à court terme.

11 commentaires:

Anonyme a dit…

Sarko c'est juste des mots. Il ne fera rien

Georges Marchais 4ever a dit…

Aux US, c'est United Colors of Obama, en France c'est United Colors of Bande de Cons (cf les Inconnus) !

Fred a dit…

A mourir de rire !

Sarko ? quel menteur.

Vous avez oublié ses histoires de moutons dns la baignoire ? Ses "boubous" à la place Beauvau ? Foutaise. il raconte n'importe quoi.

A.Touat a dit…

Au Québec elle existe cette discrimination positive. Comme il n y a aucune surveillance, le chômage demeure plus élevé chez les immigrants et en particulier les noirs et les arabes. Par contre, dans les autres provinces c'est moins pire (beaucoup mieux. D'ailleurs, beaucoup d'immigrants fuient le Québec pour l'Ontario, la Colombie-Britannique ou l'Alberta.

Selon moi, les anglais croient plus à la diversité que les français (de Québec et (de La France)).



À New Haven, j'ai été impressionné de voir que le premier Africain diplômé en physique à Yale est noir. On voit sa photo dans le département de Physique.


Oui le racisme existe. Mais, attention, beaucoup plus en France, moins au Québec, mais beaucoup plus Québec que dans les autres provinces du Canada ou qu'aux États-Unis.

Pire encore, votre président a des origines juives. Comme certains juifs n'aiment pas les arabes et vice-versa. Effectivement, il es difficile de croire à ce qu'il dit.

Surtout quand il a déjà déclaré que les arabes ne sont pas gérables. il y a un mois de cela des un des pays de l'Europe.

Pas un billet là-dessus...

Y'en a qui croient encore au père Noël parmi les immigrants.

Salut Allain

Georges Marchais 4ever a dit…

"le premier Africain diplômé en physique à Yale est noir"

Sans blague ?

Estelle a dit…

Sarkozy n'aura pas les couilles d'aller jusqu'au bout de sa logique. Pourtant, il faut ça en France.

A.Touat a dit…

À Georges Marchais 4ever

Quelques chose comme ça. Je ne me souviens pas très bien...Un noir dans le département de physique de Yale...Oui...premier africain...

Il y a autre chose dont je ne me souviens plus...

La photo est toujours là à l'entrée du département.

A.Touat a dit…

À Georges Marchais 4ever

Il y a un noir ici, mais ce n'est pas lui dont je parle.

http://www.yale.edu/physics/directory/Faculty-board-online.html

Touat a dit…

Tiens salope ou salop:

514 948 4366

Arrête de polluer un blogue.

Je suis juif moi aussi peut-être.


Touat

SANSVOIX a dit…

"Tandis que le racisme anti-noir aurait augmenté de façon exponentielle aux Etats-Unis, la délinquance des jeunes noirs en revanche, paraît-il, aurait baissée de façon spectaculaire, selon les instances policières".

Si la délinquance diminuait et ...ô Seigneur s'i elle pouvait finir définitivement...cela signifierait que les jeunes Noirs se concentreraient sur le travail scolaire, associatif et tout travail lucratif licite...

Etudiants,formés, ayant un travail ils auront peut-être de moyens plus efficaces pour rendre le racisme des autres ridicule...

Le racisme, il ne s'éteindra pas facilement, même ici en France, car il se base sur deux choses : le sexe et l'argent.

1/ le sexe, il y en aura toujours de ceux qui n'aimeront pas voir deux personnes des deux couleurs roucouler tranquillement et ils enrageront

Avez-vous observé le lever du bouclier contre RAMA YADE de la part de KOUCHNER, MORENO, ESTROSI...comme s'ils n'attendaient qu'un mot d'ordre pour distiller leur fiente haineuse contre RAMA ezt la descendre du gouvernement !

2 / il ya ceux qui préféreront voir les Noirs dans la misère, SDF, sans argent et /ou qui haïront ceux des Noirs qui réussissent...

Vu sous cet angle le racisme est un moindre mal par rapport à la déliquance.

Oui, si la délinquance diminue voire disparaît chez les jeunes Noirs, ce serait la meilleure chose qui puisse arriver aux Etats-Unis en générale et aux Noirs en particulier !

ASV

AJM a dit…

Salut à tous !

Un petit menage pour virer les fous, et accelérer leur internement en asile. Suivez mon regard !