mardi 30 décembre 2008

GAZA : L'ETOURDISSANT SILENCE DE BARACK OBAMA !

Pendant que Gaza se meurt en silence, sous un déluge de feu, car, bombardé, mitraillé, liquéfié, brûlé, maltraité, humilié, je parle bien sûr des civils pas des combattants, Barack Hussein Obama, lui, dort. Alors que de nombreuses voix s’élèvent d’Amérique en Asie, en passant par l’Afrique, l’Europe le Moyen-Orient et le Proche-Orient pour fustiger la disproportion de la réaction israélienne, telle une carpe, le président élu américain, vogue à ses occupations, comme si de rien n’était. Attitude surprenante s’il en est. Les membres de son administration justifient ce silence étourdissant par le fait que, il n’y a qu’un seul président, considérant qu’il ne sera en poste que dans 21 jours. Le silence est d’or ou simplement, Obama est pris au piège des groupes de pression ? Fait-il en revanche la sourde oreille volontairement ? Peut-on rester silencieux face à autant de morts ? Un ratio de 3 morts d’un côté et 300 de l’autre est-il acceptable ?


Ceux qui attendaient et souhaitaient de tous leurs vœux la rupture tant promise (Change, we can believe in) en ont pour leurs frais. Déjà ? Visiblement, la lune de miel a été de courte durée, avant même qu’il ne prenne ses fonctions. Des blogueurs de gauche, commencent à fustiger la « carpe » Obama, très diserte auparavant pourtant, en tant que candidat démocrate à la Maison Blanche. Ainsi, souvenez-vous, il n’hésita pas à s’opposer à la guerre russo-ukrainienne, avec une réelle fermeté dans la condamnation. Certains l’accusent d’avaliser les massacres qui se passent à la bande de Gaza, en ressortant le propos qu’il avait tenu, lors de son voyage dans l’Etat hébreu. Tout principalement, à Sderot, ville martyre, cible des roquettes Qassam, située à un kilomètre de la bande de Gaza, il déclara : «Si quelqu'un envoi des roquettes sur la maison où dorment mes deux filles la nuit, je vais faire tout ce qui est en mon pouvoir, pour mettre fin à cette situation ... Et je m'attends à ce que les Israéliens en fasse pareil. »

Néanmoins, certains chroniqueurs considèrent qu’il n’y a pas faute de sa part mais que, il a été piégé par l’administration Bush, qui aurait donné un blanc-seing sous forme de permis de tuer, à Israël. D’autres disent qu’il montre son vrai visage, celui d’un hypocrite, prisonnier de ses promesses et des lobbies qui l’auraient porté à la magistrature suprême de son pays. Enfin, certains jugent plutôt que sa prudence est celle d’un homme qui réfléchit à une solution pacifiée, dans ce sempiternel conflit israélo-palestinien, dès sa prise de fonction. Mais ce conflit révèle encore une fois, l’incapacité américaine à s’empêcher d’être juge et partie au Proche-Orient, dans tout conflit impliquant Israël et ses voisins. Ainsi, est toujours brandi la légitime défense qui ne tient pas compte en l’espèce, aujourd’hui, à ce blocus qui a asphyxié Gaza, depuis des mois et des mois, sous prétexte qu’il était administré par le Hamas.


La politique étrangère américaine continuera-t-elle à avoir de tels camouflets et surtout, un tel parti pris sous Barack Obama ? Lui, dont l’élection a été jusqu’à présent interprétée comme la probable rupture avec l’administration Bush, n’est-il pas là, entrain de se renier ? Homme de paix ? Continuera-t-il à prôner une diplomatie essentiellement axée sur la violence ? Si les Etats-Unis dont la confiance et la tolérance pouvaient être reconnues et rétablies avec son élection ne prennent pas la direction d’un vrai leadership impartial dans les affrontements actuels en disant vertement stop, alors, ceux et celles qui auraient eut l’illusion qu’un homme peut changer le monde, leur déception sera très violente, et vraisemblablement, les a priori défavorables envers l’Amérique, qui ont déjà la dent dure, perdureront.


Soutenir les représailles disproportionnées de l’Etat hébreu pouvait faire partir d’un processus électoral compréhensible. Mais, actuellement, le président élu, au-delà de son discours devant l’AIPAC, doit poursuivre son propre calendrier dont la priorité est certes l’économie américaine au plus mal, mais aussi, le rétablissement de la confiance en relations internationales qui manquent cruellement au pays de l’Oncle Sam, après 8 ans de « busherie ». Evidemment, mon propos ne saurait être complet, en me focalisant essentiellement sur Israël, surtout que, les torts sont partagés avec le Hamas. Le parti religieux, ne l’oublions surtout pas, partisan dans sa chartre de la disparition d’Israël, même comme elle n’en a pas les moyens, doit être vidée de sa substance manichéenne. Mais, contrairement à ce qu’on dit ici et là, il a été porté démocratiquement au pouvoir et, avec la complicité d’Israël et des Etats-Unis qui veulent que Mahmoud Abbas reste au pouvoir, ils ont permis son coup d’état. Alors, de claironner que le Hamas a fait un coup de force à Gaza est une négation de la démocratie. Faut-il redire que le Hamas est une émanation de l’Etat hébreu qui l’a fabriqué contre l’OLP ?


Il se pourrait que l’équipe de transition de Barack Obama, a organisé une réunion secrète, avec certains groupes influents pro-israélien, des organisations juives et 29 imminentes personnalités, pour leur parler de l’intérêt d’une paix juste au Proche-orient. C’est probablement une tentative de résolution, qui sera douloureuse pour les uns et les autres mais, saisir l’opportunité de la paix, c’est maintenant. Trop de morts pour rien, des femmes et des enfants. Selon Aaron David Miller, ancien conseiller au secrétariat d’Etat et chercheur au Woodrow Wilson Center, tout dépendra du nouveau président à savoir, s’il fait oui ou non, une priorité pour résoudre enfin ce conflit, qui n’est pas une sinécure, mais, de manière juste et intelligente, en ignorant l’identité pro-israélienne des Etats-Unis. Plus facile à dire qu’à faire en effet. Accepter que ce conflit continue, ou se résolve par les armes, sera la pire des choses à faire. Arrêtons de voir le mal chez les autres. Invincibilité est très proche d'imbécillité. Alors, gare à l'invincible qui croit combattre l'imbécile !

11 commentaires:

Nicopico a dit…

Salut AJM,
Comme tu le rappelles, la Charte du Hamas appelle à la destruction d'Israel... mais pas seulement, il appelle aussi à une guerre d'extermination contre les Juifs (pas les sionistes ou les israeliens)... Je détester tout ramener au nazisme, mais là c'est le Hamas lui même qui le fait.

Pour info, un homme est mort à Ashdod par une roquette, j'ai appris qu'il se trouvait exactement dans le meme endroità Ashdod où lequel j'étais en mars dernier avec ma femme.... et je peux vous assurer que l'on est éloigné de toutes zones militaires à cet endroit.

Tout cela expliquant pourquoi je ne peux renvoyer dos à dos les deux parties... Pourquoi le Hamas pense résoudre son problème avec des roquettes???
Imaginons que je sois membre du Hamas, je crois donc qu'Israel est méchant, sadique, impitoyable et que son armée est la plus cruelle du monde.. alors pour quelle raison penserais-je que des roquettes assouplirais sa position sur le blocus? Dans cette logique je sais que la réponse sera militaire et dure... ce qui montre que je ne fais aucun cas du sort de mes concitoyens palestiniens.

AJM a dit…

@Nicopico,

Je sais tout ça. En revanche, s'il faut se focaliser sur la charte du Hamas, on n'en sort plus. De toi à moi, ont-ils cette force-là ? Franchement, c'est du pipeau. Tu le sais très bien.

Oui, tu sais que j'irai là-bas bientôt, je crois en mars, lorsque je rentrerai des States. Le Hamas est incontournable. l'illusion selon laquelle on va faire la paix sans eux, n'est qu'hypocrisie. La question est de savoir si l'on veut la paix. Alors, on la fait avec ses ennemis, et non l'inverse.

Enfin, au lieu de se focaliser sur les Qassam, pourquoi Israël, lui, veut résoudre le "problème" Hamas avec le blocus ?

Nicopico a dit…

AJM,
On a voulu fairela paix avec Hitler en 38... on a eu la guerre.
Une chose que j'ai apprise: quand un type ou un groupe dit "on veut tuer les Juifs".. les Juifs ont tout intérêt à le croire.. et agir en conséquence.
Je me focalise sur la charte du Hamas car c'est elle qui permet de comprendre ce qui se passe a Gaza... comme comprendre l'URSS sans lire Lenine, comprendre les USA sans lire la déclaration d'indépendance et la constitution, comprendre la révolution culturelle en Chine sans lire le petit livre rouge, comprendre l'Islam sans lire le Coran, le christianisme sans lire les évangiles, le judaisme sans lire la Thora, Israel sans lire Hertzl, la France sans lire les philosophes des lumières, Le nazisme sans lire Mein Kampf etc... pour tout ces cas, ça parait évident, mais pour le Hamas on dit "mais non, faut pas lire sa charte, ne pas se focaliser dessus..."
Le Hamas est incontournable, certes, mais rien n'oblige a discuter avec celui qui veut ta mort, on peut aussi le combattre, et l'histoire du peuple juif montre que cette solution reste malgré tout la moins risquée... quand des dirigeants juifs ont voulu négocié avec le pouvoir pétainiste ou nazie, pensant sauver les juifs (et on l'a trop souvent reproché, surtout parmi les pro palestiniens afin de montrer une collusion entre les deux..), on a vu que ça n'a rien donné. On demande à Israel, état juif, de rebaisser son pantalon en espérant que derrière on mettra de la vaseline.. l'histoire montre qu'il n'y a jamais eu de vaseline.....

Anonyme a dit…

"Lui, dont l’élection a été jusqu’à présent interprétée comme la probable rupture avec l’administration Bush"
Interprétée par tous les médias officiels qui nous ont vendu cette version des faits, et par vous-même, qui nous l'avez offerte gracieusement pour en tirer un net profit publicitaire.
Ayez toutefois conscience que nous sommes nombreux à ne pas nous être laissés subjuguer par les paillettes colorées du show Obama, et que nous ne nous faisons aucune illusion sur la réelle volonté de ce pantin: servir l'agenda de l'élite, tout comme ses prédécesseurs à ce poste.
Votre désillusion sera cruelle.

Anonyme a dit…

j'ai pas lu ton article, mais tu as quel age? tu es adulte et tu crois encore au père noel?
Il a été élu grace à l'argent de qui? tu crois que c'est un bouffon?
il ne va pas mordre la main qui lui donne à manger.

hieronimus a dit…

Bien sûr, OBAMA une fois de plus devrait être l'homme providentiel dans le conflit israelo-palestinien qui perdure depuis 60 ans ! Et pourquoi pas la France, Bernard Kouchner et Ramada Yade en tête au nom de notre grande nation si fidèle à ses principes qu'elle envoie des soldats français se faire tuer en Afghanistan la fleur au fusil ? Vous vous demandez de façon ahurissante si un ratio de 3 morts israéliens pour 300 morts palestiniens est-il acceptable ? Pour qu'il le soit quel ratio faudrait-il, je vous pose la question ? Des activistes palestiniens continuent à envoyer des roquettes sur des villes frontalières israéliennes et à fomenter des attentats suicides dans des lieux public, cela est-il acceptable ? Pourqoui Israël ne riposterait pas une bonne fois pour toutes à ces attaques aveugles qui visent que des civils ? Est ce que la libération de plus de 300 prisonniers palestiniens en échange des dépouilles de 2 soldats israéliens est un ratio plus acceptable pour votre comptabilité ? Les palestiniens s'échinent à attaquer Israël alors que depuis la guerre des 06 jours ils devraient tirer leçon de la puissance militaire de cet état. Fidel Castro, que je sache, n'a jamais songé à attaquer les Etats Unis pourtant à portée de missiles. Pourquoi ? Parcequ'il est intelligent et qu'il connaît l'issue. Les palestiniens n'ont pas les moyens militaires d'imposer leur vue aux Israëliens alors qu'ils ne s'étonnent pas ensuite de la réaction de ceux d'en face. Pour avoir la paix, il faut savoir faire la guerre et cela les israeliens l'ont compris depuis longtemps contrairement à leurs adversaires qui voudraient perpetuer le mythe guerrier Goliath contre David.

Nicopico a dit…

Mais les medias n'ont rien vendu du tout à propos d'Obama et le conflit israelo-arabe. Regardez donc son intervention à l'AIPAC et même en dehors. C'était limpide.. y'avait qu'AJM pour être naif et croire qu'Obama réagirait autrement que comme un Américain.. normal, OBAMA EST AMERICAIN.
Ensuite pour la ratio de mort israelien/palestinien, c'est une vision que je trouve ahurissante. Le but n'est pas de tuer un palestinien pour chaque israélien (ce serait une simple représaille), mais de faire cesser les tirs par tous les moyens. La guerre n'a JAMAIS été une épopée chevaleresque, JAMAIS... alors réveillez vous.

Anonyme a dit…

AJM ton blog devient tellement grotesque avec cet idiot monumental de NICOPICO que c'est attristant ; tu étais meilleur au début ,es tu atteint de sénilité précoce ou tu" pédales " avec cette fiotte sioniste aussi abjecte que débile. Hypothèse vraisemblable car il n'y a plus d'articles avec des femmes à poil ,bizarre aurais tu viré ta cuti ?? Atzmon -

Nicopico a dit…

Merci Atzmon pour le terme d'idiot monumental...
Mais va falloir expliquer et argumenter pourquoi? Tu ne le feras pas car ce que j'écris est argumenté.

AJM a dit…

@Nicopico,

Bonjour.

J'ai laissé passer ce message pour que tu lui réponde. Quant à moi, on m'a tellement insulté et traité de tout et de rien que j'en rigole finalement.

Anonyme a dit…

Mon cher Nicopico ,si je devais argumenter je serais obligé de remplir au moins dix pages tellement les arguments sérieux sont abondants pour contrer tes grotesques affabulations unilatéralement favorables à l'AXE DU MAL .Pour ma part j'aurais honte d'utiliser un argument ?? ridicule comme celui de "casser le tibia d'AJM ",je préfère aller à la source ,aux STATES et lire les sites Antisionistes bien plus virulents que les notres ,qui ne sont que des "pets de lapin" pour parler comme Montherlant .Donc je lis les sites ANTIWAR et COUNTERPUNCH ou s'exprime le gratin des journalistes et écrivains non grangrénés par la Hasbara du LOBBY , il y a mème parmi eux des gens qui s'appellent COHEN , SOLOMON et mème un Mark ROTHSCHILD , entre autres .Puisque tu es amerloque va les contredire sur leur terrain au lien de faire le beau ,ou plutot le bouffon ici .ATZMON -