samedi 27 décembre 2008

Me KARIM ACHOUI LE NOUVEAU DREYFUS ?

Karim Achoui. Ce nom évoque déjà quelque chose de particulier, c’est un véritable parangon, au sein de la justice française, côté pile et côté face, du miroir. Brillant, talentueux, orgueilleux, ténébreux et flambeur, il semble payer au prix fort, les reproches des uns et des autres, sur ces critères-là, qui n’ont à proprement parler, rien à voir avec l’accusation qu’on lui colle aujourd’hui, et qui lui vaut une incarcération qui est sans doute, dans les annales judiciaires, un fait sans précédent. La justice n’a pas pu établir sa culpabilité dans l’évasion du « roi de la belle », Antonio Ferrara. Mais pourquoi donc se retrouve-t-il en prison ? Explications.


Lorsque la Cour d’assises de Paris annonça son verdict, 7 ans de prison, ubuesque aux yeux des avocats du pénaliste Karim Achoui, ce dernier fut choqué. Emanation d’un procédé spécial, à savoir, constitution d’un jury populaire, qui aurait été manipulé par une juge dépassée par les évènements et sous pression semble-t-il, tant politique que dictée par des ressentiments et teintée de racisme, selon l’un de ses défenseurs, Francis Spizner qui accuse : « En France, il ne faut être ni avocat, ni Arabe, on s'en sort mieux ». Karim Achoui est plutôt Kabyle et non Arabe pour information. Ce n’est pas la même chose. Donc, l’utilisation du conditionnel, pour ne pas porter de jugement définitif, ni remettre en cause, la décision de justice.

Le 22 juin 2007 : tentative d’assassinat. L’avocat s’en sort. Il écrit un livre, « Un avocat à abattre », reconnaît son agresseur, Terranova, indic de la police. Perquisition à son cabinet, alors qu’il est dans son lit d’hôpital. Procédure injustifiée. Il était semble-t-il dans l’œil du cyclone. Des fonctionnaires de police tentent de faire interdire sa publication. Résultat des courses : best seller dans le classement des livres de l’année 2008. Emissions de télévision, Ruquier, Karl Zéro, etc. Passages remarqués. L’avocat en rajoute et choque, à la veille de son procès aux assises. Mais, un jugement peut-il se baser rien que sur des suppositions et de la jalousie ? C’est ainsi que la Cour d’assises, a créé un nouveau chef d’accusation : « complicité de destruction et de dégradation par substance explosive en bande organisée », sans pourtant démontrer sa culpabilité…

Ce qui est aussi étonnant dans cette affaire, c’est le mandat de dépôt instantané après le verdict, alors que l’avocat ne s’est jamais défilé. Il a été présent lors de chacune des convocations des juges. Pire, en quittant le Tribunal, ultime humiliation, menotté, on lui aurait bandé les yeux, jusqu’à la maison d’arrêt de…Nanterre. Pourquoi là-bas, lui, une personnalité, s’étonnent de nombreux individus, pas forcément ses soutiens ? En effet, même comme il ne mérite pas vraisemblablement son sort, le carré VIP de la prison de la Santé devrait lui être réservé. Veut-on simplement qu’il se retrouve avec des truands pour que ceux-ci l’achèvent ?

Se braquer sur son intime conviction, surtout au ras des pâquerettes, ne saurait être un paradigme judiciaire. Au contraire, ce serait finalement une insulte à la justice, face à un dossier vide qui commence sérieusement à faire jaser. La pression monte. La justice qui interdisait de rendre visite à l’avocat et qui s’était bornée à annoncer la date du 06 janvier 2009, a cédé. Les parents de l’avocat ont pu lui rendre visite hier, pendant 1h. En grève de la faim depuis onze jours déjà, l’avocat aurait promis de recommencer à s’hydrater mais, est prêt à aller jusqu’au bout.

Le blog officiel de l’avocat se retrouve au Panthéon des blogs de Wordpress, au top 10 dans lequel, seul des sites frisant ou dépassant plus de 2000 visiteurs/jours se retrouvent. Le comité de soutien qui s’est constitué en sa faveur, composé de l’académicien Jean-Marie Rouard, en passant par l’avocat Patrick Klugman, la cinéaste-écrivaine Catherine Breillat, l’homme d’affaires et politique Rachid Nekkaz, qui s’est lui aussi mit en grève de la faim, ou encore, le jeune Maxime Verner, va grandissant : manifestations, débats radio et télé. Et là, l’équipe se lâche. Karim Achoui est simplement le nouveau Dreyfus. Avant son jugement aux la démocratie de droit passera-t-elle ? Aura-t-il le privilège d’être libéré, bénéficiera-t-il d’un armistice pour bonne conduite et/ou conduite exemplaire ? Suivez mon regard!

Néanmoins, cette affaire commence à sentir le soufre. Il serait très risqué que cet homme décède en prison, avant son nouveau procès EN APPEL car, ses avocats ont fait appel de la décision controversée de justice…


9 commentaires:

Anonyme a dit…

Karim Achoui est victime des racistes qui gouvernent et dirigent le système depuis 60 ans !

nubiennes a dit…

Ils veulent que la mafia le crève en prison .J'ai pas encore lu son livre .Je vais m'y pencher .
C'est clair que c'est du racisme d'état parce que les faits ne sont pas probant .

SANSVOIX a dit…

"Diversité", "diversité", "diversité"...mon oeil !

ASV

A.Touat de Montréal a dit…

@ AJM

Bonjour,


Si Karim sait des choses, il faut le descendre ou le tuer…

Nous les kabyles, nous ne sommes pas unis. Pas un article à propos de l'affaire sur le site www.kabyle.com

Tous sont d'origine Kabyle et considérés français par leur art :

Isabelle Adjani, danny boon, Zidane, zinedine zidane, Karim Benzema, Daniel prevost, etc.

Comme les noirs, quand ils distraient et/ ou gagnent c'est bien; quand ils dérangent, soit on les enferme ou on les tue ou on les retourne dans leur pays d'origine ou que l’on site tout simplement leur origine dans les médias.

L’avocat Achoui est sûrement un avocat qui dérange…Malheureusement, il n'est pas ''assez futé'' pour se rendre compte qu'il ne sera jamais assez français pour confronter la justice basée sur la discrimination et la haine envers les africains.


Conseil, tu fais attention à toi Allain. Je pense que tu parles trop et que ce n'est pas tout le monde qui mérite de te lire.

Regarde ce qu'ils ont fait avec Dieudonné. Il crèverait de faim lui et ses enfants et ils riront de lui.

En Algérie, Matoub, etc.

Les français connaissent bien les kabyles durant la guerre ''d'indépendance''

Il ne faut surtout pas chercher à trouver des ''racines'' aux nuages aux formes d'arbres...

Un Hommage de Ferhat :

http://www.dailymotion.com/relevance/search/ferhat%2Band%2Blibert%25C3%25A9/video/x3brjo_ferhatrend-hommage-au-grands

KING a dit…

Yo Négro,

C'est bien triste cette histoire. Ce mec est innocent, tout le monde le sait. Il n'avait aucun intérêt à la faire, aucun.

Bye !

Anonyme a dit…

FRANCHEMENT, COMME LE DIT TOUAT, LES KABYLES NE SONT PAS SOLIDAIRES. C'EST TRISTE.

ON NE VOIT QUE NEKKAZ, JE NE SAIS PAS S'IL EST KABYLE, MAIS PLUTÔT DES JUIFS POUR LE DEFENDRE.

Greg a dit…

Une vraie honte, l'emprisonnement de ce mec.

AJM a dit…

Bonsoir à tous !

C'est vrai que cet avocat dérange. Mais, il faut au moins avoir des preuves avant de condamner quelqu'un. C'est un peu ridicule mais, il y a la vie d'un homme en jeu.

hieronimus a dit…

J'ai lu votre commentaire sur le blog de Montarodan. Nettement plus lapidaire que votre édito ! En fait une fois de plus, vous prouvez si besoin en était dans ce bas monde que l'on est jamais aussi bien servi que par soi même. Comparez la condition de ACHOUI à celle de Dreyfus, quelle absurdité ! Il faut vraiment méconnaître cette histoire pour oser le parallèle. ACHOUI est un avocat véreux, ne vous en déplaise, il était déjà mis en examen pour plusieurs chefs d'accusation avant le procès FERRARA. Il a encore eu le culot de venir à l'une des audiences de ce dernier procès au volant de sa voiture malgré une supension ou une annulation de son permis de conduire. Cela en dit long sur la mentalité de ce prétendu auxiliaire de justice. Certainement que ce parvenu se croyait au dessus des lois. Achoui n'est pas un rebelle, un humaniste, un avocat, un indépendantiste, il n'est pas Mumia Abou Jamal, ACHOUI n'a jamais été la voix des sans voix. C'était juste un avocat qui s'était spécialisé dans la défense de clients fichés au grand bandistisme, ceux qui peuvent payer cash des sommes faramineuses. Les faits ne l'intéressaaient pas, seuls les vices de procédure comptaient pour élargir sans état d'âme, des traficants de drogues, des tueurs vénaux sans compassion ni pitié. Dreyfus était un officer de l'Armée Française dont le seul tort était d'être juif dans un pays miné par l'antisémitisme. C'était une affaire de sécurité nationale sur fond d'espionnage au profit d'une puissance étrangère qui a mis au jour une corruption généralisée au sein des plus hautes sphères du gouvernement et de la haute hiérarchie militaire Française. Pourquoi l'affaire Omar RADAD n'a pas été qualifié d'Affaire Dreyfus en son époque ? Est-ce sa modeste condition de jardinier qui l'en a écarté ? ACHOUI, jusqu'au verdict de son prochain procès, est un corrompu, l'affaire est aussi simple que cela. Il s'est fait tirer comme un lapin dans une Rue de Paris par un homme casqué au 11,43 dans la plus pure tradition mafieuse, il a été vu en train de trinquer champagne et manger caviar avec les Hornec, Lepage et Cie. Il a facilité l'évasion à l'explosif d'un braqueur (c'est le juré populaire qui le pense, il est maintenant en prison, terminé, affaire suivante jusqu'à son deuxième procès en appel auquel soit dit en passant,il n'aurait pas eu droit avec cette juridiction il y'a encore quelques années. C'est vous qui faites de son cas une justice de classe parcequ'il est avocat et kabyle. Pourquoi n'allez vous pas manifester votre indignation quand au sort de FERRARA ? Lui au moins, il est à l'isolement depuis 5 ans, enfermé 23heures sur 24, aucun détenu pour discuter bien qu'entouré de 24 matons pour le surveiller, aucune présence humaine pour exister. FERRARA est un malfaiteur mais personne ne mérite d'être enterré vivant.J'entends dire ici ou là qu'ACHOUI aurait été envoyé à Nanterre pour que des détenus lui fassent la peau occasionnellement. Le délire conspirationniste propre à l'assassinat Kennedy dans toute sa splendeur. S'il est l'avocat du milieu comme plus que la rumeur le prétend , si les truands les plus chevronnés, font appel à lui pour leurs défenses, pourquoi iraient-ils le tuer ? Ah oui j'oubliais, peut être que d'ex policiers ripoux actuellement incarcérés à la prison de Nanterre attendent avec impatience l'heure de lui régler son compte. Il pourra ajouter ainsi un chapitre supplémentaire à son livre avec un titre légèrement modifié : l'avocat abattu.