lundi 29 décembre 2008

LE DELIRIUM TREMENS DE DIEUDONNE.....

…Ou l’art du sadomasochisme associé à une transmission médiatique aussi délirante que folle ? Avec une facilité déconcertante, une certaine maestria aussi, l’humoriste Dieudonné sait faire parler de lui, en bien comme en mal. Le dernier épisode du Zénith est bien révélateur. J’ai repassé la vidéo, une, deux, trois et quatre fois, pour bien me rendre compte que, il indiquait ce qui allait se passer dans les médias, après le passage de Robert Faurisson. D’ailleurs, ce dernier, je ne le connaissais que de nom. Simplement. J’ai découvert son visage. J’avais pourtant ouï-dire qu’il était infirme et sur chaise roulante. On m’avait menti. Le papy flingueur marchait sur ses deux pieds. Que peut-on réellement penser de ça ? Au-delà des éléments de périodisation de « l’avancée » de l’humoriste vers une provocation trash pour les uns, normale pour les autres, faut-il chercher dans cette attitude une explication ? Psychologie cognitive et intelligence artificielle pour expliquer une sémantique cognitive ? J’en perds presque mon latin.

Dieudonné, le dernier des mohicans ?

Suis-je nul en humour ? Je ne peux suivre la cadence infernale que l’humoriste s’impose à lui-même, à ses fans et à ses détracteurs. D’antisémite patenté selon la formule consacrée, il est passé à militant d’extrême-droite, selon ceux qui en parlent le plus, mais qui veulent dans le même temps, l’interdire. Alors, il faut choisir, non ? C’est un paradoxe alléchant. Une question existentielle aussi : faut-il en parler ou se taire ? Ce dernier bras d’honneur à la bien-pensance, à la morale même, c’est selon, à l’honneur aussi et au courage, selon les fans, est le fait d’une provocation devenue aujourd’hui, face au boycott dont il est victime, l’ultime syncrétisme pour se faire entendre. Il a encore réussi son coup. Et de quelle manière ! Tous les grands médias ont relayé l’information, les blogueurs les plus influents, les moins connus, bref, dans toutes les chaumières de France et de Navarre, tout le monde en a parlé et en parle encore.


Selon des sources bien informées, recueillies auprès d’une personne proche du team, qui était présente au spectacle de l’humoriste, contrairement aux assertions de la presse, il n’y avait point de Jean-Marie ni de Jany Le Pen au Zénith. Dieudonné, en se drapant de la liberté d’expression pour faire et dire tout et son contraire, ne fait-il pas simplement comme ses détracteurs ? Au paradis de l’horreur sélective, s’il y avait un Panthéon, sûrement, ils seraient tous logés à la même enseigne. Les renvoyer dos à dos est la meilleure solution, et refuser de s’associer aux uns et aux autres car, finalement, il s’agit de leur liberté de pensée. Vite dit ? Poussons l’explication. Est-il important, de diffuser à grande échelle, la substratum de la phraséologie de Faurisson ou l’auto flagellation de Dieudonné ? Dieudonné n’est pas fou, au contraire. Il a bien compris la force du média Internet. Toutes les tentatives pour l’interdire seront vouées à l’échec car, son hétéroclisme sociétal, politique et humoristique, est un vivier qu’aucun comique français n’a. C’est une vérité non négligeable à prendre en compte.


Internet, ou l’entrisme que suivent les médias dominants.


Ce qu’on considéra jadis comme un manque criard de subtilité dans les dires et délires de l’humoriste, dont chacun s’accorde à reconnaître le talent, beaucoup plus en privé qu’en public désormais, continuera de défrayer la chronique. Aujourd’hui, avec ce pavé dans la mare, il vient à nouveau, avec un mauvais goût certes, de redonner un violent coup de pied dans la fourmilière de la liberté d’expression. Où commence-t-elle ? Où s’arrête-t-elle ? Tant qu’on tentera de l’ignorer, de refuser d’ouvrir un débat réel au lieu de se regarder en chien de faïence, peut-être qu’il y aura une embellie dans le paysage, d’autant plus qu’actuellement, il se passe des choses pas très douces, que dis-je, très violentes à Gaza. L’outil Internet est là, instantané, magique. Certaines pratiques mensongères lors de conflits sont vitriolées, cassées. Le mensonge ne peut plus être véhiculé impunément. Le cas Dieudonné, si cas il y a, est une information Internet reprise ensuite par les grands médias traditionnels qui désormais sont suiveurs.


Avec un réseau extrêmement réactif sur le Net- il faut savoir que les vidéos qui circulent sur Youtube, à propos du nouveau « duo comique » Dieudonné-Faurisson, bat tous les records de visionnement-, l’humour « hardcore » a le vent en poupe et son public. Nombreux d’ailleurs. Sur sa tournée, 22 dates au lieu de 30, avec l'annulation forcée du théâtre Varia de Bruxelles, il a fait le plein partout. Dieudonné ne s’en privera donc plus. A tort ou à raison, le triptyque qui se dégage de cette nouvelle sortie est : courage, humour, tolérance. Tiens, tolérance ? Les supporters de l’humoriste, relayant ses dires : « Je ne suis pas d’accord avec toutes ses thèses. Il nie par exemple la traite des esclaves organisée depuis l’île de Gorée, au large de Dakar. Mais pour moi, c’est la liberté d’expression qui compte. », ils affirment qu’il est tolérant, d’autant plus qu’il voulait faire un film sur l’Esclavage et la Traite négrière, « Le Code Noir ». En filigrane, ils dénoncent le jeu médiatique nauséabond qui n’a jamais osé dire que ledit Faurisson, sans vergogne, était aussi un révisionniste (négationniste ?) en ce qui concerne l’histoire des noirs.

42 commentaires:

Anonyme a dit…

"...D’antisémite patenté selon la formule consacrée, il est passé à militant d’extrême-droite...Alors, il faut choisir...

Pourquoi faut-il choisir AJM ?

C'est pas la même chose ?

Nicopico a dit…

Tu tentes de explications (et pas des excuses.. c'est un mieux) qui me semblent alambiquer... quand on est avec Lepen, Seba et Faurisson, y'a pas 36 explications, mais qu'une. En fac d'Histoire on nous a appris qu'entre plusieurs explications, il fallait toujours prendre la plus évidente sans autres éléments, sinon on tombe dans des suppositions sans fondement, dans la théorie du complot. Dieudo est antisemite et depuis longtemps. Il a perdu son humour, son honneur, son talent au service du grand Gana qu'il est devenu.. il s'est transformé en sa propre caricature.
Tu as mis hardcore entre guillemets dans "humour hardcore".. c'est humour qu'il fallait mettre entre guillemets.
Par ces actions, Dieudonné montre qu'il n'en a rien a foutre de la cause de la mémoire de l'esclavagisme et à la cause de la representativité des noirs car il fait perdre 20 ans à ce combat, il ne cherche que sa propre pub et ses disciples le suivent.
Tu omets ce qui me semble le pire du pire.. la remise du prix à Faurisson par Jacky (l'assistant de Dieudo) en tenu de rescapé des camps... ça sera impardonnable

Nicopico a dit…

Précision de taille, Faurisson ne nie pas l'esclavagisme, il nie simplement le rôle essentiel de l'Ile de Gorée, comme si on disait que les trains étaient partis de tel gare au lieu d'une autre vers les camps..
D'ailleurs pour Gorée, les historiens vont dans le même sens... rien à voir avec du négationnisme:
http://fr.wikipedia.org/wiki/Maison_des_Esclaves
Faurisson nie l'ampleur de la Shoah et la réalité des chambre à gaz... mais ne nie pas du tout l'ampleur et la réalité de l'esclavagisme, juste le lieu d'ou son parti majoritairement les esclaves:
"il a fallu attendre l'article d'un journaliste du Monde, Emmanuel de Roux, en date du 27 décembre 1996, intitulé « Le mythe de la Maison des esclaves qui résiste à la réalité », pour que la supercherie soit dévoilée à un plus large public. Emmanuel de Roux s'est notamment appuyé sur les travaux de deux chercheurs et conservateurs de l'IFAN (Institut fondamental d'Afrique noire), Abdoulaye Camara et le père jésuite Joseph Roger de Benoist. Gorée, expliquent-ils n'a jamais eu l'importance que lui prête le seul Joseph Ndyaie dans la traite négrière. Il ne s'agit, poursuit l'article, que d'un mythe savamment entretenu : les esclaves embarqués à Gorée n'ont été que quelques milliers au lieu des millions annoncés — environ 500 par an."
et
"L'accusation de révisionnisme a été rapidement brandie bien qu'en l'espèce la communauté des historiens rejette majoritairement les affirmations de Joseph Ndyaie. La controverse publique a enflé suscitant l'organisation d'un colloque tenu en Sorbonne en 1997 sur le thème « Gorée dans la traite atlantique : mythes et réalités », afin d'apaiser les esprits. Le colloque a notamment permis de préciser les conditions dans lesquelles, à partir du roman d'un médecin-chef de la marine française, Paul-André Cariou, en poste dans l'île en 1940, a pu se forger le mythe de Gorée. Depuis la polémique rebondit parfois dans l'opinion non spécialisée comme en témoignent quelques échanges assez vifs sur les forums en ligne[8]. Par ailleurs nombre de guides touristiques parmi les plus populaires continuent de jouer la carte de "l'émotion" en reprenant le récit de Joseph Ndiaye."

Les parallèles de Dieudo sont encore faux et il étale son ignorance en faisant croire "regardez, il est meme négationniste de l'esclavagisme et je l'invite".. alors que c'est absolument faux et mensonger.

KING a dit…

Pas d'accord, mais pas du tout alors !

Dieudonné est-il entrain de tuer comme les israéliens ?

Il n'a jamais tué personne.

Anonyme a dit…

Vive Dieudo, le meilleur !

Greg a dit…

AJM,

La révélation d'un sioniste

Anonyme a dit…

Un lynchage ridicule. Dieudonné n'a fait du mal à personne.

Nicopico a dit…

King,
C'est quoi cet amalgame entre deux situations qui sont différentes?
En dehors de ces considérations internationales, ce qu'a fait Dieudo avec la mise en scène d'un rescapé des camps est abominable...
Desproges l'a pourtant bien dit: rire de tout mais pas avec n'importe qui.

Sinon King, j'aurais aimé ta reaction quand Israel se faisait touché par des qassam.. ils ont touché ces derniers jours Ashdod.. j'y étais en Mars et les habitants s'attendaient a ce que ça arrive et donc demandait une intervention avant la pluie de roquettes comme sur Sderot... Va donc sur place pour comprendre.

Nicopico a dit…

Pour celui qui dit que Dieudo n'a fait du mal à personne... Serge Klarsfed n'est pas d'accord et ça exacerbe la douleur dans de nombreuses familles... il existe des douleurs psychologiques plus fortes que les douleurs physiques.

AJM a dit…

@Anonyme,

Jusqu'à preuve du contraire, je ne considérère pas Dieudo comme anti-sémite ou même comme faisant partir de l'extrême droite.

Je dis à ceux qui le juge de faire un choix.

AJM a dit…

@Nicopico,

Ah, l'épisode de la rmise du prix ? Non, j'avoue, je n'en parle pas. parce que tout le monde en parle. Ce que je veuc faire passer dans ce texte, c'est de montrer qu'il est innarêtable. Alors la solution: dialoguer.

Peu importe ce qu'on dit. Dieudonné que je connais, s'en fout. C'est ça le truc et par conséquent, en continuant à le diaboliser, il continuera ainsi. Il a de gros supporters. D'ailleurs, chaque article qui circule sur cette affaire, voit l'article critiqué. C'est un indicateur: le peuple semble être avec lui. Faut-il s'en inquiéter ?

Je ne crois pas !

AJM a dit…

@Blanco....King,

Chacun ses avis !

AJM a dit…

@Greg,

Je suis au courant !

Nicopico a dit…

Le peuple suivre Dieudo? Je fréquente des gens de tous les milieux sociaux, et ceux qui le suivaient encore (j'ai un pote qui est allé voir son spectacle y'a 2 semaines) considère que la coupe est pleine. Il n'est suivi que par quelques extremistes et gens perdus.
Oui il est antisemite, que ça plaise ou pas.

Georges Marchais 4ever a dit…

Dieudonné se Béatrice-El-Bezise à toute allure !

Comme le rappelle Nicopico, ses outrances nuisent beaucoup aux causes qu'il prétend défendre (la cause des Noirs de France, la reconnaissance de la Traite Négrière, l'anti-sionisme). En fait, avec ses provocations niveau CP, qui n'ont pour objectif que la création d'un petit buzz médiatique, Dieudo démontre que son cynisme absolu ne peut lui faire défendre qu'une seule et unique cause, la sienne... Il se moque bien mal de ceux qui le soutiennent depuis le départ, et qui un à un, finissent par lâcher l'affaire au gré des conneries balancées par l'"humoriste de talent".

Parkane a dit…

Les adorateurs de l'ordre s'érigent en défenseurs de la liberté d'expression et se font passer pour les victimes de ce qu'ils appellent volontiers la loi "ripoublicaine" ? Rien de nouveau. Ils s'arrogent le mérite d'être à l'origine des lois contre le racisme et l'antisémitisme, en révélant ainsi les contradictions du "système" ? C'est récurrent.
Mais comment ne pas tomber dans le piège de la confusion, de l'amalgame et du jugement viscéral, quand en même temps les bombes israëliennes sont en train de déchiqueter des civils paléstiniens ?

franck a dit…

Après une longue absence sur ce forum, due à des préoccupations personnelles, il m'est agréable de vous saluer tous ici.
AJM depuis le temps !
Voila quand même du gros coup pour ces fêtes.
Loin de moi l'idée de débattre ici.
Mais force est de reconnaitre que Dieudo' est encore capable de nous surprendre par ce surréaliste glissage de quenelle.
Au moins, contrairement aux autres médias, tu tente une analyse de l'événement sans te contenter d'un copié collé de l'afp.
Je n'ai que mépris pour Faurisson mais force est de constater le courage sans borne de Dieudo', quand on voit ce qu'il en a couté a Chomsky (mais aussi a de plus obscurs comme l'excellent Serge Quadrupani) de vouloir défendre a tout prix la liberté d'expression.
Il sait ou chatouiller les médias le bougre !
D'ailleurs ne devrai-t-on pas rappeler tout le rôle, le rôle immense des médias dans la construction du personnage Faurisson, qui sans eux ne serait resté qu'un pitoyable scribouillard d'amphis de bas étage et de fin de journée !
Sur ce , salut !
J'attend la suite avec impatience.

Jess a dit…

Triste destin d'un homme qui pour exister médiatiquement s'oblige à une fuite en avant abjecte et irresponsable, sans se soucier une seconde des mémoires bafouées, des meurtrissures éternelles de ceux qui ont souffert dans leur chair et leur sang pendant la période du nazisme.

Triste destin d'un humoriste apprécié qui combattit jadis le front national raciste à Dreux et qui finit aujourd'hui dans la fosse à purin néo-nazie des Le Pen, Chatillon, Robert, Soral, Faurisson, quant il ne joue pas dans le bac à sable des dégénérés fondamentalistes du Hamas, Hezbollah et d'Ahmadinejad.

Quelle est l'étape suivante ?
Faire monter sur scène le célèbre président du Front National belge, pour lui faire chanter sur l'air de "l'eau vive" de Guy Béart, sa chanson préférée ?
..."Ma petite Juive est à Dachau, Elle est dans la chaux vive. Elle a quitté son ghetto, Pour être brûlée vive"... ?

franck a dit…

Les esprits s'échauffent !
Mes quelques questions restent en suspant.
1-Apologie du négationisme ?
"Déconnons", "glissage de quennelle", "farce", "connerie"... on est loin de la sémantique de l'apologie. Ce n'est ici que la mise en scene suréaliste d'un vieillard sénile qui est plutot mis dans une situation de ridicule (avec un prix ridicule formé de trois pommes) qu'autre chose.
Serge Klarsfeld note lui meme qu'aucun propos antisémite n'a été tenu
2-Tous les médias insistent sur la présence de JMLP, Seba, De Benoist... quelle source ? où sont les photos, les témoins ???
3-Julien Leperse aurait-été présent également. Il n'a pas démenti.

alkali a dit…

AJM, bizarre tes coreligionnaires assassinent, et ce qui te choque c'est Dieudonné...

T'es vraiment un pur produit sioniste. Voir un pur juif...

alkali a dit…

ben pourtant en haut de page il est dit que les commentaires ne sont pas modérés à priori, encore une habitude de mentir en tout ?

surement un voeux religieu...

franck a dit…

GM4E, Jessica... Heureux de vous recroiser.
Cordialement

GM4E a dit…

La présence de militants iraniens, notamment Julien Le Perse, est scandaleuse.

AJM a dit…

Waouh Franck !

Depuis le temps. bon, en 2009, on va ouvrir les abonnements pour le blog. comme ça au moins, on sera tranquille.

AJM a dit…

GM4E,

Toujours aussi lyncheur. Chacun est libre d'aller voir Dieudonné. Il n'a tué personne et, en plus, il n'est pas perse mais, j'ai bien compris le jeu de mots

Nicopico a dit…

Franck,
Il faut citer Serge Klarsfeld sans erreur et totalement (on le reproche souvent dans le cas Dieudonné, alors pourquoi ne pas le faire pour Klarsfeld??).
S.Klarsfeld n'a pas parlé de propos antisemite, mais de propos négationniste, et en effet, comme il n'y avait pas de conférence, mais ayant visionné la video en entier, y'a des moments qui sont très limites quand Faurisson parlent du revisionnisme et en fait l'apologie, à savoir si c'est assimilable à l'apologie de contestation de crime contre l'Humanité, le parquet enquête.
Ensuite S. Klarsfeld a aussi dit "vivre douloureusement cette provocation"... oui, il y a douleur et mal qui ont été causé. ce n'est pas inoffensif, loin de là. On est dans des propos dangereux sur des humains et un groupe d'humains et non pas dans la remise en cause d'un dogme religieux.

Nicopico a dit…

AJM, tu dis "Il n'a tué personne "
Je suppose alors que je pourrais te défoncer les tibias a coup de batte (je te rassure, je ne le ferais pas, juste pour te donner un exemple) et que si je ne te tue pas, je pourrais alors te dire "Mais Allain.. je ne t'ai pas tué..."
La loi ne punit pas que la mort, mais aussi les coups et blessures.

Nicopico a dit…

AJM,
tu affirmais que l'on t'avait dit que Lepen n'était pas présent au Zenith, il n'était pas dans la salle, mais se trouvant dans le promenoir et était donc bien présent.

AJM a dit…

@Nicopico,

Je veux bien admettre que Dieudonné a dit des choses que tu considères comme des coups si j'ai bien compris. Mais, sans bien sûr le défendre, penses-ttu qu'il n'en a pas reçu lui-aussi ?

Je refuse de parler de disproportion mais, quand même, aussi, certains l'ont poussé à bout. Ne pas l'accepter c'est être manichéen.

Encore une fois, IL N'A TUE PERSONNE et qu'on le laisse s'exprimer où il veut quand il veut. Je suis comme lui pour la liberté d'expression. Si je l'ai défendu par le passé, c'est à cause de cela. Toi au moins tu le sais, pas ces imbéciles qui me harcèlent depuis des lustres.

Nicopico a dit…

AJM,
Il peut etre pour la liberté d'expression sans pour autant invité Faurisson sur scène pour s'exprimer. Il veut la liberté d'expression? Il la sabote par ces coups foireux et fait perdre du terrain aux causes qu'ils defendaient.. il associe son combat pro palestinien et pour la reconnaissance des souffrances africaines (ça recoupe esclavage et colonisation) avec les negationnistes et l'extreme droite.. RIEN DE PIRE quand on prétend soutenir les palestinien et défendre l'Afrique et ceux qui en sont issu... rien de pire... il leur tire une balle dans le dos, une vraie traitrise, et ce que je te dis m'a été soufflé par des amis et collègues engagés dans la reconnaissance des crimes contre l'Afrique.
Il vous (nous) a tous trahit.

GM4E a dit…

Salut Franck, welcome back !

Nicopico a dit…

Pour les coups reçu par Dieudonné... alors il ne les a pas volé (je parle pas physiquement), et aujourd'hui confirme pourquoi il les a reçu. Aucune stratégie, aucune culture politique, une sorte de gamin a qui l'on aurait confié un flingue.

Nicopico a dit…

Je viens de me souvenir d'un truc. je sais pas si tu te souviens, Allain, mais quand on s'était vu, tu m'avais dit que Dieudo preparait un "coup" sur scène pour le Zenith (je crois qu'on s'est vu y'a 6 mois au moins).... donc ça faisait un moment que Dieudo préparait ça. Tu ne savais que ce que c'était, tu hésitais entre Chavez ou Ahmadinejad sur scène...

Nicopico a dit…

Je viens de me souvenir d'un truc. je sais pas si tu te souviens, Allain, mais quand on s'était vu, tu m'avais dit que Dieudo preparait un "coup" sur scène pour le Zenith (je crois qu'on s'est vu y'a 6 mois au moins).... donc ça faisait un moment que Dieudo préparait ça. Tu ne savais que ce que c'était, tu hésitais entre Chavez ou Ahmadinejad sur scène...

franck a dit…

hello !
bon, je tenterai de passer plus souvent
je me tiens au courant pour les abonnements

franck a dit…

GM, toujours le verbe incisif a ce que je vois !

Jess a dit…

Les réactions de satisfaction n'ont pas tardées dans la fange brune.


L'extrême droite salue Dieudonné
----------------------------------

Diverses organisations d'extrême droite ont déjà, ce 27 décembre, salué le «courage» de Dieudonné d'avoir invité Robert Faurisson à s'exprimer publiquement sur scène. Dans la section «française» du forum de Stormfront, un site Internet néonazi américain, plusieurs de ses membres se félicitent de la présence de Robert Faurisson au spectacle de Dieudonné.
C'est encore le cas des «Intransigeants» qui diffusent aussi la vidéo, extraite de son spectacle du 26 décembre au Zénith, montrant sur scène le négateur-menteur Faurisson. Ce «groupe d'étudiants Catholiques pour la Tradition» - qui préconise la «révolte contre le modernisme» (sic) - affirme avoir des liens en Belgique avec des organisations de la droite nationaliste, comme le mouvement Nation et l'association Belgique & Chrétienté. Les «Intransigeants» apportent aussi un soutien officiel à Vincent Reynouard, un néonazi français qui fut condamné, en juin dernier en Belgique, à un an de prison ferme pour diffusion de pamphlets négationnistes Depuis, recherché par la police, ce militant s'auto-proclamant comme étant «catholique, révisionniste et national-socialiste» vit en clandestinité. Reynouard est un des adeptes actuels les plus acharnés de Robert Faurisson.


http://www.resistances.be/dieudonnefaurisson.html

cpolitic a dit…

ça vaut ce que cela vaut comme source mais ici, http://jeanmarcmorandini.tele7.fr/article-22175.html, on peut lire que Jean-Marie Le Pen a déclaré sur France 2 qu'il était bien présent au spectacle de dieudonné et qu'il l'a trouvé "intéressant"
Donc il va falloir croire qui?

Faudra quand même expliquer pourquoi un négationniste se fait applaudir, et donc indirectement ses idées, sur une scène française.
A part se faire de la pub d'une manière pitoyable, c'est quoi l'intérêt pour Dieudonné?
Le talent ne suffit donc pas?

franck a dit…

Le talent face a la censure doit trouver des armes certes peu conventionnelles.
On ne peut cependant que constater l'efficacité de la provocation, au vu du nombre d'articles consacrés à ce sketch, je dis bien "sketch".
N'oublions pas que la réputation de Faurisson doit beaucoup aux grands médias, qui lui ont largement élargi son audience : Libération, Le Monde, Le Figaro... Tous ont participé a sa renommée.
Qui sème le vent ...

franck a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
franck a dit…

Je viens de regarder Questions pour un champion. Le silence de Julien Leperse sur ses affinités négationistes est assourdissant.

AJM a dit…

@Franck,

Comme s'il n'avair pas le droit d'aller et de venir où il veut.

Je sqais que c'est de l'humour mais, franchement, il n'est pas à l'origine de l'affaire. D'ailleurs, meê l'entourage de l'humoriste ne savait rien.