mardi 27 janvier 2009

ISRAËL : DANS LES MEANDRES DE L'IMPUNITE !

Ah, la bonne nouvelle pour l’exaltation d'un crime contre l’humanité, de l’impunité, du zèle, du mensonge et de la folie des hommes est tombée hier ! La planète entière le sait maintenant. Sur tous les télescripteurs des rédactions mondiales, les journalistes avaient les yeux exorbités, écarquillés et les regards médusés, avec une petite pointe de honte. A cause des preuves irréfutables et des témoignages accumulées après le massacre de Gaza, le futur ex premier-ministre israélien, corrompu devant l’Eternel et les hommes, Ehud Olmert, vient d’accorder l’immunité totale à ses soldats. Une grande première mondiale. Les scénaristes d’Hollywood seraient bien inspirés de nous écrire cette histoire. Le Gouvernement israélien depuis la nuit des temps, grâce au grand frère américain qui vote toujours au Conseil de sécurité de l’ONU, où, il a son véto, contre toutes les résolutions pouvant nuire à l’Etat hébreu s’est-il rebiffé ?


Heureux soit le soldat de Tsahal, qui, comme James Bond, bénéficie d’un permis de tuer, d’un blanc-seing lui autorisant de brûler, d’humilier, de bombarder, même au phosphore blanc, des populations civiles. Heureux soit le soldat de Tsahal, qui n’est ni congolais, ni serbes, ni rwandais. C’est tellement flagrant que même en Israël, face à cette image flouée d’un pays qui n’en demandait pas tant à ses dirigeants génocidaires, huit associations de défense des droits de l’homme ont réclamé à leur gouvernement, une enquête sur la conduite de l’armée « au vue de l’ampleur des atteintes portées aux civils » palestiniens. Doit-on en conclure que la vraie révolte viendra de l’intérieur ? Olmert a même demandé que tous les documents relatifs aux opérations sur Gaza soient détruits, de façon à ce que, aucun nom de soldat n'apparaisse.

Avec la colère de Ban Ki-Moon, secrétaire général de l’ONU, déjà, qui demandait des comptes à ceux qui avaient tiré délibérément sur des écoles sous protection onusienne à Gaza, le gouvernement israélien, sentant le vent du changement, frissonna. D’abord, dans les déclarations des autorités de l’ONU qui gardaient toujours le silence, par le passé, face aux exactions de Tsahal, un nouveau son de cloche faisait craindre le pire, avec notamment la trouille de mandats d’arrêts internationaux, sur les politiques israéliens. Tzipi Livni, la ministre israélienne des Affaires Etrangères, s’est d’ailleurs rendue à Bruxelles, la peur dans les tripes, c’est dire…

Ainsi, l’Etat hébreu a pris les devants dès le début de ces condamnations justifiées, en pensant à mettre sur pied, un subterfuge audacieux mais surtout ridicule, pour tenter de s’en sortir, renforçant par la même, cette hypocrisie qui avalise leurs indignations à géométrie variable. Le Yediot Aharonot, citant le Pr Natan Lermer, spécialiste en droit international, expliquait dans son édition d’hier, que, je cite : « les militaires israéliens ne sont pas réellement menacés par des poursuites judiciaires pour crimes de guerre après l’opération Plomb durci menée à Gaza » Il ajouta pour étayer son propos, « le premier obstacle à la concrétisation de telles poursuites est l’absence d’une autorité qui serait à même de s’en charger », et conclut en citant le départ précipité du Royaume-Uni, en 2005, du général israélien, Almog, qui avait dû interrompre une année d’études et revenir en Israël de peur d’être arrêté.

Les choses sont-elles entrain de changer ? Il n’en demeure pas moins que, en cherchant à protéger ses soldats, ironie du sort donc, le gouvernement israélien quant à lui, n’est nullement protégé. En tant que donneur d’ordres, il est passible de passer devant le CPI (Cour pénale internationale). Mais, encore faudrait-il qu’une plainte soit en mesure de prouver, de démontrer que les lois internationales ou que la convention de Genève ont été violées. Comme sorti du Diable vauvert, là encore, malgré les preuves qui confirment que Tsahal a enfreint la loi, c’est une résolution du Conseil de sécurité des Nations Unies qui avalise une procédure judiciaire devant le CPI. Chose improbable, d’où cette demande d’une réforme urgente du fonctionnement de l’ONU, ce machin, comme le disait si bien le Général de Gaulle.

D’entendre Louis Michel, commissaire européen au Développement et ancien ministre belge des Affaires Etrangères nous ressortir le sempiternel refrain des autistes portant en plus des œillères, on est simplement tout retourné. Oui, le Hamas n’est pas un enfant de cœur. Le Hamas, tout comme Tsahal, qui, à Sderot, qui, à Gaza, a tué des civils doivent être condamnés. Mais, exclure cet incontournable interlocuteur pour la paix en Palestine, c’est simplement jouer un jeu dangereux, celui de refuser de faire la paix. « Quand on tue des civils innocents, ce n’est pas de la résistance, c’est du terrorisme » a déclaré Michel. Nous sommes tous d’accord. Mais, que pense-t-il du terrorisme d’Etat d’Israël ? C’est trop lui demander, sans doute.

Quand un homme a faim, mieux vaut lui apprendre à pêcher que de lui donner un poisson, dit l’adage. Les Etats-Unis jouent un très mauvais rôle en fermant les yeux sur tout ce que l’Etat hébreu viole. Plus dure risque d’être la chute, car, l’habitude est une seconde nature. Mais, apparemment, sous l’ère Obama, cette époque semble être révolue. Tant mieux. Encore faut-il que les pays arabes se serrent les coudes, en solidarité avec leurs frères palestiniens, facteur indéniable sans lequel, ce manque de solidarité arabe, fera toujours le jeu de leurs ennemis comme Louis Michel, qui veut parler au nom de toute l’Europe, ou encore de tous ces roitelets vautrés dans leurs bureaux feutrés de Tel–Aviv, de Washington, du Caire, d'Amman ou de Paris.

10 commentaires:

Nicopico a dit…

le gouvernement israélien ne criant rien du CPI car n'a pas ratifié le statut de Rome par crainte d'utilisation politique. Seul des juridictions nationales ayant étendu leur domaine de compétences peuvent agir.
Ensuite il faudra aussi mettre en avant l'utilisation par le Hamas de bouclier humain qui a créer cette situation (je renvoie à l'interview donné sur France Info par une palestinienne de Gaza détaillant les méthodes du Hamas).
A ce prix, il faudrait donc aussi juger les alliés en 45 pour le bombardement de l'Europe????
je renverrais systématiquement à la charte du Hamas qui explique les raisons du conflit: un appel à l'extermination des Juifs.
Berlin 1945 / Gaza 2009.. mêmes causes, mêmes effets.

FORLIB a dit…

J'hésite à qualifier cet article, surréaliste ? comique ?
Une seule certitude : naïf.

Tant que le Hamas détiendra un quelconque pouvoir, ce genre d'opération se renouvellera.
L'ONU continuera à condamner officiellement les agressions d'Israël et en sous-main, les États, hormis l'Iran et la Syrie, cautionneront le comportement d'Israël, et plus particulièrement les pays arabes.
Le Hamas a été élu démocratiquement par le peuple de Gaza, celui-ci doit en assumer les conséquences.
Les combattants du Hamas se mêlent à la population pour faire pleurer Margot, et ça marche. Faute de puissance, il est bon de diaboliser l'adversaire auprès des opinions occidentales.
Les partisans du Hamas sont prompts à citer le nombre de victimes de Tsahal mais oublient celui des affrontements entre le Fatah et le Hamas.
Il ne faut pas utiliser le faux nez du pacifisme ou de l'humanitaire, il faut rester sur terre. Le Hamas n'est pas un mouvement politique mais un mouvement fondamentaliste. Il se soucie comme d'une guigne de la création d'un État palestinien.

Les soldats de Tsahal vont avoir encore du pain sur la planche. Le Hamas fera le nécessaire.

Georges Marchais 4ever a dit…

Salut Kamarade !

C'est quoi ce sinistre baratin, tu t'es encore levé du mauvais pied ou quoi ?

Israël n'a évidemment rien à se reprocher dans ce conflit.

Sur le déclenchement du conflit tout d'abord, remarquons que c'est le Hamas qui a rompu la trève en reprennant ses tirs de roquettes sur les villes israéliennes. Israël ne pouvait pas attendre sans réagir indéfiniment, des avertissements ont été envoyées au Hamas avant l'intervention militaire pour lui dire d'arrêter les tirs de roquettes, mais rien n'y a fait.

Ensuite sur le déroulement de la guerre, je la trouve assez exemplaire. Les fameuses "sources médicales palestiniennes" sont des usines à mensonge, rappelle-toi de l'intervention de Jénine, au début ces mêmes sources parlaient de centaines de victimes civiles alors qu'au final après enquête il n'y a eu à Jénine "que" 52 victimes, dont 47 combattants.

Idem pour l'intervention de Janvier à Gaza, le chiffre de 1300 victimes ne tient pas debout, et d'ailleurs un correspondant du journal italien le Corriere de la Serra estime quant à lui le nombre de victimes à 600... Surement plus proche de la réalité, le renseignement militaire israélien évoque un chiffre de 900 victimes dont 150 civils. Dans les listes de victimes gracieusement fournies par les "sources médicales palestiniennes" (lire le Hamas), on trouve plusieurs exemples de noms de victimes présents à de multiples reprises sur la liste. Ca donne une idée de la supercherie.

Etant donné la nature urbaine et très dense en population de la bande de Gaza et étant donné la volonté affichée par le Hamas de sacrifier "pour la cause" un maximum de civils gazaouis, il faut avouer que le nombre de victimes civiles est tout à fait minimal !

Autre point, l'utilisation d'obus au phosphore blanc. Non seulement son utilisation est légale, mais en plus son utilisation de nuit s'explique par la volonté côté israélien de faire un minimum de victimes civiles. Le phosphore blanc permettant d'éclairer les ruelles la nuit et de distinguer civils et combattants (quand ceux-ci ne se déguisent pas en civils !)

0 pointé Kamarade !

GM4E a dit…

Et comme le souligne NicoPico, ceux qui ont eu une attitude criminelle pendant ce conflit ce sont bien les "militants" du Hamas qui ont tout fait pour exposer les populations civiles palestiniennes en cachant leur lance roquettes dans des habitations, dans les ecoles, dans les hopitaux, en utilisant les ambulances pour transporter combattants et armes...

Mais bon rien d'etonnant à ce que des terroristes utilisent des méthodes terroristes...

AJM a dit…

C'est Israël qui a rompu la trêve et non le Hamas.

Un peu d'honnêteté intellectuelle.

FORLIB a dit…

Si je suis plutôt d'accord avec les commentaires, il ne faut pas pour autant prendre les Israéliens pour des anges.
En Israël, il y a des fondamentalistes juifs qui ne valent pas mieux que le Hamas, on peut les renvoyer dos à dos.
En outre, le Hamas rend service au gouvernement d'Israël en bloquant les négociations de paix et de création d'un État palestinien.
De ce côté-là, tout le monde est content = Pas d'État palestinien.
Quel gâchis !

Anonyme a dit…

Bonjour à vous,

Rencontre : solidarité avec Gaza à Istres du dimanche 25 Janvier

"Le moment le plus fort de cette rencontre a été sans conteste l'intervention de monsieur Jean-Louis Golniche.

Personne connue pour son engagement social et ses valeurs humanistes. Il est, entre autres, trésorier de l'association des Anciens Combattants de l'Armée d'Afrique ayant combattus pour la France. A son tour de parole, il s'est levé pour son intervention et a déclaré :

"Je suis juif et heureux d'être présent parmis vous."

Ensuite, il a précisé qu'en qualité d'élu, il déposerai, si on le souhaitait, une motion au prochain conseil municipal pour qu'il vote une subvention à destination du peuple de Gaza. Il nous a rappelé qu'étant dans l'opposition cela ne dépendrait pas de son groupe".

Le reste du compte rendu est sur le blog:
http://lavenircestmaintenant.skyrock.com/


Que pensez-vous de cette initiative alain voire comment pouvez-vous la relayer ?

Nicopico a dit…

Allain,
C'est le Hamas lui même qui a admis mettre fin à la trêve.. un peu de serieux, diantre!

Anonyme a dit…

Le Hamas à rompu la treve; et en plus il jete des missiles sur la terre d'israel. Quelle impurete quel parjure ils doivent tous etre eliminer et quand se sera fait on va leur demander pardon. Non mais ca va pas c'est des arabes c'est pas des chiens. Une question chers bien penseurs :"La CONSTITUTION D'israel vous la connaissez" en plus clair l'etat d'israel a t il une constitution? Allez bonne reflexion!!!

Huma2009 a dit…

"Georges Marchais 4ever"????Je n'ai pas bien compris le rapport!!!Tous les partis de gauche(sauf le PS) ont manifesté leur soutien à la Palestine pendant le massacre.Les soi-disant informations que vous donnez ne sont de toute évidence que les piliers d'une thèse négationniste que je suppose,vous ne faites que propager sans en être le machiavélique inventeur.Vous trouvez d'ailleurs tout-à-fait normal de vous permettre de minorer des chiffres de victimes tout comme les négationnistes du nazisme se sont permis de le faire pour le massacre des juifs!On voit que vous n'avez pas été brûlé par un de ces obus au phosphore blanc,et que vous n'êtes certainement pas une victime d'un camp de concentration.Les gens qui ont souffert respectent la souffrance,ils n'ont pas votre cynisme.
En outre,qui vous croira?Les gens ont des yeux pour voir,il faut arrêter de les prendre pour des imbéciles,ils risquent de ne pas apprécier quand ils découvriront combien on a voulu les manipuler...