vendredi 9 janvier 2009

"MORT AUX JUIFS"...

…Sans moi. Actuellement en France, un climat délétère règne. Oui, on peut et on doit condamner l’offensive disproportionnée de Tsahal dans la bande de Gaza, prison en plein air, dont la population est la seule au monde qui ne peut fuir un carnage, encerclée par des assaillants qu’elle est. Oui, on peut même considérer que c’est un centre de concentration. Oui, on peut être surpris d’une marche organisée par le CRIF, dont l’indécence face aux tueries à grande échelle qui se déroule à Gaza contre le peuple palestinien sont immondes. Oui, on peut comprendre la morbidité de l’action, l’insulte aux morts, la folie. Mais, parce qu’on fait une marche en faveur des Palestiniens, a-t-on le droit de crier « Mort aux Juifs ! » ? Tous les Juifs ne sont pas coupables de ce qui se passe à Gaza. Arrêtons les amalgames.


Avec des amis de toutes origines, et même juifs, pour la paix, sans exclusive donc, faisant partir de différentes obédiences religieuses aussi, de différentes couleurs, nous voulions nous rendre à la marche organisée ce samedi, en faveur des Palestiniens, à Paris. Certains ont renoncé. Je les comprends. J’hésite désormais, j’ai des doutes... mais, j’y serai. Il se passe quelque chose d’étrange dans cette violence verbale. Doit-on finalement répondre à la violence par la violence ? Les deux protagonistes sur le terrain le prouvent, en pratiquant la loi du Talion. De l’Etat hébreu au Hamas, chacun répond à la barbarie par la barbarie. C’est désolant. Nous, les sans voix, ne devront pas céder à la folie des va-t-en-guerre…

Dans une bestialité totale, Gaza n’est plus qu’un champ de ruines. Des corps déchiquetés par-ci, des tôles calcinées et des gravats par-là, des femmes abêties par les déflagrations ou la mort des leurs, des hommes benêts ne sachant plus à quels saints se vouer, des chiens errants, des enfants hébétés, privés d’eau, d’école, de soins ou même de denrées de première nécessité. Tout ça est vrai, douloureux, mais, faut-il se laisser emporter par le ressentiment ? Non au déchaînement de haine, aux tombereaux d’insultes, aux injures abjectes. Il y en a ces derniers temps, à n’en plus finir.

Les dirigeants israéliens savent-ils qu’ils exposent ainsi, de millions de juifs à la vindicte populaire à travers la planète ? Ce qui est sûr, l’indignation est réelle, plus marquée en faveur du peuple palestinien. Ceci n’est qu’un fait indéniable, et que personne ne peut démentir, malgré des contorsions verbales vaseuses, tirées de derrière les fagots. On ne peut pas attaquer de la sorte, un peuple sans défense, désarmé, et n’ayant même pas la possibilité de fuir les massacres.

En revanche, ça n’excuse pas tout. On peut être choqué mais digne. Entre la guerre dans les forums dont la fulgurance raciste dépasse les bornes, l’appel à la prise des armes de tous majeurs arabes, si, si, l’appel au boycott des sociétés et des produits israéliens et/ou européano-américains -passez-moi l’expression-, qui soutiendraient l’Etat hébreu, tout est lancé avec une violence inouïe. Que faire face à toute cette déferlante ?

On a cru un instant que la paix allait s’installer, avec le plan égyptien. Que nenni. Le Hamas, a réfuté l’offre, estimant tout de go, que son « peuple » était lésé. Israël poursuit sa cadence infernale, voilà déjà 13 jours. Où va s’arrêter ce conflit ? Imaginons la fin du Hamas, quel est le plan de sauvetage ? La Palestine c’est sûr, est mal partie. Il ne reste comme autorité, les députés élus du Hamas. Mahmoud Abbas a fini son mandat le 6 janvier dernier, mais reste l’interlocuteur privilégié des Occidentaux. On se moque bien des Palestiniens, non ? La paix maintenant ! Personne, visiblement, ne recherche finalement la paix, en réalité. Ecoeurant !

6 commentaires:

rachid a dit…

Shalom aleykhum ALLAIN JULES

LA PAIX EST ROUTE, mais elle ne viendra pas d'Europe, des pays Arabes voire des Etats Unis....

Cynisme

Tu tueras proprement, mon fils. Tes coudes, mon fils.
Tu t'excuseras
Et tu aideras ta victime à tomber si c'est une femme.
Pas tes coudes sur la table, je te dis.
Surtout si elle est enceinte, le petit n'a rien fait.
Tes doigts. Tu bombarderas la rue,
pas les marchés mon fils, c'est pas bien.
Mets pas tes doigts dans ton nez. Proprement mon fils. Pas dans le dos, de face.
Tu attendras qu'il ait dix-huit ans,
avant tu retiendras ton geste sur la détente du fusil.
Tu tueras cent personnes d'un coup, pas mille,
c'est trop d'un coup.
Tu utiliseras des armes conventionnelles, mon fils,
des bombes réglementaires, pas des saloperies. Proprement mon fils. Aux heures d'ouverture.
Pas avant huit heures le matin.
Pas après vingt heures le soir.
Si une balle suffit, n'en tire pas une deuxième en criant qui c'est les plus forts. Tes doigts.
On ne suce pas le sang. Ta serviette.
Proprement mon fils. Tu bombarderas les maisons mais tu ne jetteras pas l'avion contre l'immeuble.
Correct mon fils.
Tu ne crieras pas comme au football on vous met le feu, et encore moins enc… Tu seras poli.
Tu respecteras les règles et les conventions.
Dis bonjour, dis pardon.
Quand le sang aura trop sali la rue ou la moquette,
tu lèveras le pouce en disant pouce
et tu autoriseras les techniciens de surface à sortir des abris pour venir nettoyer et changer la soupe des chiens. Plus tard, tu céderas ta place dans le bus aux veuves.

Hier, l'armée israélienne a annoncé une « suspension de trois heures quotidienne » de son offensive à Gaza.
La décision a été prise par le cabinet du Premier ministre Ehud Olmert, après une initiative égyptienne, afin de permettre l'ouverture d'un couloir humanitaire.
Après ?
Après les trois heures ?
Eh bien après, en principe, ça reprend de plus belle. Tiens, prends ça sur la gueule !
Quelle connerie la guerre. On savait. Quel cynisme aussi.

Rachid Djerari



« Le courage c'est de refuser la loi du mensonge triomphant, de chercher la vérité et de la dire » (Jean Jaurès)

Anonyme a dit…

2009, AJM découvre l'humanité.

AJM a dit…

@Rachid Djerari,

C'est vrai que c'est cynique.

AJM a dit…

@Anonyme,

Parfait. Et vous ????

Anonyme a dit…

come on bro, israel doit cesser unilateralement et livre ses criminels de guerre, tu as donne l'une des raisons de l'attaque sur Gaza, Abbas ne le sert plus a rien, ils massacrent les civils pour sauver la face... ils ont tout faux, maintenant ils assument le bordel qu'ils ont foutu tous seuls...

AS

Anonyme a dit…

Bravo Kamarade, belle réaction.

Personnelement j'évite de réagir désormais sur ce conflit, je suis degouté par les débordements de haine des partisans des uns et des autres sur les forums internet. Ça dévient délirant, beaucoup se veulent plus israéliens que les israéliens, plus palestiniens que les palestiniens, la propagande d'un camp répond à la propagande de l'autre camp, très peu de voix raisonnables, c'est à celui qui pissera sa haine de l'autre le plus loin. C'est quoi leur but exactement ? Certainement pas la paix, en revanche ils contribuent à accentuer les conflits communautaires en France...

Comme si on avait besoin de ça ! Pitoyable.