mardi 6 janvier 2009

RAHM ISRAËL EMANUEL : BOULET DE BARACK OBAMA ?

Vidéo du jour sur AJTV+, le zouk de Mehdi Custos
---------------------------------------------------

Barack Obama, le président élu américain, prendra enfin ses fonctions, dans deux semaines, jour pour jour. Alors que des dossiers délicats l’attendent sur sa table du bureau ovale, que son équipe est déjà dans la tourmente. On a appris que l’un des ténors de sa victoire, le gouverneur latino du Nouveau-Mexique, Bill Richardson, a jeté l’éponge, renonçant ainsi à son poste de secrétaire d’Etat au commerce. En effet, en raison d’une enquête, relative à un contrat très lucratif signé par une société californienne avec son Etat, et ayant contribué, semble-t-il, à renforcer le gouverneur dans ses activités politiques, une enquête menée par un Grand jury fédéral a été ouverte. Le président élu, Barack Obama, a accepté cette démission. Mais, ce qui est encore plus troublant, c’est la demande de démission de Rahm Israël Emanuel, notamment par les républicains, qui l’accusent de corruption, dans l’affaire Blagojevich.

Ces deux affaires de corruption, sont les premiers bugs survenus au sein de l’équipe de Barack Obama, avant même son investiture. Le problème Richardson étant résolu, il reste la situation très délicate du Secrétaire général à la Maison blanche, Rahm Israël Emanuel, soutenu par Obama et son staff, dans l’affaire le visant, depuis le 11 décembre dernier, et qui semble s’amplifier, avec son étourdissant silence. Aujourd’hui, c’est le très sérieux journal en ligne néo-con, Townhall, qui met en ligne une pétition, pour demander solennellement, la démission de cet homme, qui inquiétait surtout, jusqu’à présent, la presse arabe, dont l’euphorie et l’enthousiasme avait été de courte durée, suite à sa nomination, après la victoire de Barack Obama. Sa proximité avec l’Etat hébreu et la connaissance de son pedigree en sont la cause.

Selon des témoins anonymes, avant même la victoire de Barack Obama, et en prévision de celle-ci, le gouverneur de l’Illinois, Milorad "Rod" Blagojevich, et Rahm Israël Emanuel, avaient déjà mis un stratagème en place, pour monnayer le poste de sénateur du président élu, s’il restait vacant. Des noms ont circulé et, à plusieurs reprises, selon des observateurs, « Rahmbo » Israël Emanuel, surnommé ainsi pour son côté bien trempé, refuse catégoriquement de dire un mot sur ses relations avec le gouverneur. La confidente et conseillère de Barack Obama, l’Africaine-américaine, Valérie Jarrett, aurait elle aussi, eu des contacts avec les équipes du gouverneur Blagojevich, dont le directeur de cabinet, John Harris, a démissionné après l’éclatement du scandale.

Reçu par la FoxNews, le stratège et ami de Barack Obama, David Axelrod, avait laissé entendre que, effectivement, il y avait eu des contacts avec le gouverneur, avant de se rétracter. Entendus, sur cette affaire, le 44e président américain et son secrétaire général, ont pourtant été blanchi. C’est sur l’interview donnée par Axelrod, que s’appuient depuis hier, les républicains, pour demander à cor et à cri, la démission de Rahm Israël Emanuel. Accusé d’avoir menti aux médias sur d’éventuels contacts, les équipes de Barack Obama qui ont nié pourtant ces derniers, notamment des élus du peuple qui doivent travailler pour lui, doivent aux yeux des américains, selon les néo-cons, le respect, d’où, la demande expresse de la démission immédiate, du principal concerné, Rahm Israël Emanuel.

Barack Obama fait la sourde oreille. Ces appels sont pour lui, une tentative de le déstabiliser, avant qu’il ne rentre en fonction et, sa priorité reste l’économie américaine en agonie, plus que le drame moyen-oriental. Ce conflit israélo-palestinien, toujours selon des témoins qui ont commenté son silence étourdissant, le concerne très peu. Gaza pour lui serait lointain et, tout comme Bush, Israël a le droit de se défendre, peu importe les moyens. Rahm Israël Emanuel serait passé par là disent certains, alors que d’autres, estiment, qu’il n’aura aucune influence en matière de relations internationales, malgré l’euphorie qu’il suscite en Israël.

Lire aussi : FRANCOIS SARKOZY PERE DE ZAHRA DATI ?

3 commentaires:

emachedé a dit…

Décidément Israël est de toutes les actualités en ces temps-ci!
Et pas en bien...

Ok je sors ;-)

unevilleunpoeme a dit…

Douce et heureuse année 2009 à vous...

Nicopico a dit…

Pendant tout l'article tu donnes le second prénom de Rahm Emanuel.. mais jamais celui de Barack Obama.. tentative d'effet subliminal?