mercredi 25 mars 2009

Sarkozy ressemblera-t-il bientôt à Omar Bongo ?

Que la vie est cruelle!

Nous sommes ici, à la fin de la campagne présidentielle de 2005. Le président gabonais fête sa victoire. Son épouse Edith Lucie Bongo Ondimba, née Sassou Nguesso, est coiffée d’une casquette sombre et habillée d’une chemise à l’effigie de son époux. C’est la dame en gros plan agitant son mouchoir de la main gauche. Aura-t-on la même image en 2012 en France ? C’est possible, à la Place de la Concorde bien sûr. Enrico Macias nous entonnera ses douces mélopées.




L’an passé, le président Omar Bongo Ondimba, fêtait en grande pompe à Libreville, capitale de la République du Gabon, son 73e anniversaire. Il y a avait ce jour-là, une concentration de richesse au km2 impressionnante. Le petit président, par la taille, danse ici avec feue son épouse Lucie Edith Bongo Ondimba. Nous étions au mois de septembre 2008. Elle était pleine de vie et d’enthousiasme. Autour du couple, le père de Lucie, le président de la République du Congo-Brazzaville, Denis Sassou Nguesso et le couple équato-guinéen, Theodoro Obiang Nguema et son épouse. Le Gabon, la Guinée Equatoriale et le Congo, sont en Afrique Centrale, de gros producteurs de pétrole.

On imagine un évènement comme celui-ci à l’Elysée où, seront présent, le président du Conseil italien, Berlusconi, le premier-ministre anglais Gordon Brown, pour fêter l’anniversaire de l’illustre et omnipotent président français, Nicolas Sarkozy.





Le chanteur que vous découvrez pour la plupart, Madilu System, était un très grand artiste congolais invité pour la circonstance. Hélas, quelques temps après ces festivités en l'honneur de Omar Bongo Ondimba, il est décédé. Madme Bongo, qu'il nomme affectueusement Mama Edith dans ses chansons, demandant que Dieu garde la couple le plus longtemps possible, vient de le suivre aussi hélas.

1 commentaire:

Anonyme a dit…

Les "grands" ne sont
"grands" que parce que
nous sommes à genoux ...

levons nous...

strym.