jeudi 16 avril 2009

SEGOLENE ROYAL RESSUSCITE RAMA YADE !

Décidément, Ségolène Royal est le véritable baromètre de la politique française, celle qui fait réagir et avancer le débat. Après les cris d’orfraie de la nouvelle droite la plus bête au monde, suite au discours digne de Ségolène Royal à Dakar, elle ne veut plus s’arrêter, pour faire diversion tant, tout va mal malgré les promesses. Entre les grognements d’un Frédéric Lefebvre en manque d’inspiration, les couinements du fantôme de Matignon, François Fillon, les cancanements du cumulard de Meaux, Jean-François Copé, qui tentaient tous de conjurer le discours dévoyé de leur champion du 26 juillet 2006 de Dakar, voient enfin un relais. C’est ainsi qu’on assiste depuis peu aux hurlements nauséabonds du taxus porcinus vendéen, Philippe de Villiers de Saintigon, le baron escogriffe dont la saillie ridicule visant à lancer sa campagne des Européennes fait mourir de rire. Bêtises vous avez dit ? J’ose espérer qu’il a réglé ses soucis familiaux au lieu de nous empester l’air. Maintenant donc, voici venue, la gaie égérie du prêt à penser rétograde qui, avec ses hennissements, fait la UNE des journaux actuellement. Il s'agit de Rama Yade. Et si le ridicule tuait ?

Une descente aux enfers pour le bonheur de Sarkozy ?


Au secours, il faut sauver cette femme noire et africaine autoproclamée ! La petite fille, pauvre surtout, Ramatoulaye Yade, est dans son élément ces derniers temps. Vraiment. Telle une mouche pataugeant dans la bouse, elle n’est à l’aise que dans la mélasse. Pour Rama Yade, être africain se résume à avoir comme couleur de peau, la noire. Rien que ça. Ministre, elle ?....Non, sous-Ministre. Il me semble de plus en plus réel que Nicolas Sarkozy s’est choisi des incompétents pour l’accompagner. Si être africain c’est être noir alors, c’est simplement la bêtise incarnée, ou la vente sans condition de son âme, une perdition voulue, basse, abjecte, ridicule. C’est un réel appel au mépris de soi que de le penser, un manque d’intelligence caractéristique, criard. Est-ce due à la vision aveugle dont fait preuve politiquement la jeune sous-ministre ? Jeunesse ? Oui, la connaissance livresque n’est pas la panacée : il suffit de s’asseoir, d’écouter, de prendre des notes et de les retranscrire sur un papier. Ce n’est donc pas la garanti de ce savoir qui peut faire de vous un être intelligent.


On dit simplement d'elle, qu’elle est belle. Personne n’a déjà parlé de ses compétences. Du moins, je ne suis pas au courant. Elle est tellement forte en définitive, et ne va que dans l’intérêt de, du, son vent(re). Etat primitif ? Probablement. Il est quand même assez étonnant de voir une personne qui, pour des cacahuettes, des amuse-gueules et autres amuse-bouches, se ridiculise de la sorte, en beauté, tout en acceptant d'être la risée de tous, sans exclusive, à droite comme à gauche. Dans maints déclarations, les envolées lyriques de la jeune sénégalaise se confondent avec ceux d'un môme du primaire qui s'engage dans une logorrhée mortifère dont il ne maîtrise ni les tenants ni les aboutissants. Ceci, en voulant marquer le coup en rompant maladroitement la chrysalide de son refus de conduire la liste des Européennes de l'UMP en Île-de-France. Mes aïeux, quelle mutation grossière !

Elle, le bastingage du bâteau qui fit naufrage à Dakar, n'a pas dit un seul mot. Dans un silence étourdissant, elle avait acquiescé sans vergogne, félicitant même Nicolas Sarkozy qui, lui, avait été trompé par un Henri Guaino hautain, perdu dans une confusion historique sur l'Afrique, mère de toutes les civilisations. Où le bât blesse chez le chef de l'Etat, il refuse outrageusement de reconnaître sa bévue. Passons. Quant à Rama Yade, elle parle d'incompréhension dans le discours, avec une gueule de bois digne d'un âge mental de 4 ans. Pourquoi ? Simplement parce qu'elle n'est pas convaincante, bafoue, s'en mêle les pédales, baragouine. Mais qu'est-ce qui lui arrive ? Faut-il se faire pardonner sa bourde européenne en usant de ce genre de subterfuges hypocrites ? Son immaturité ne fait plus de doute.

Ségolène Royal, la négresse-blanche.

Comme par hasard, toujours est-il que moi-même, ni un ami ni un proche n'est jamais sondé. Amusant de voir les questions galvaudées par l'Ifop-Paris Match-Europe1 dont les résultats du sondage sont hallucinants. Ségolène Royal serait en mauvaise posture disent ces officines dont la nocivité et la morbidité sont à dénoncer. Et vous savez les "qui" la dévance à gauche ? Toujours les mêmes, ceux-là qu'elle a toujours battu à plate couture lorsqu'on demande aux socialistes de faire un choix au sein de leur parti. Alors, la question est de savoir qui fait quoi, qui interroge qui, à quel moment , la nuit, le jour, où ? Le mystère reste entier et ce maraboutage enfantin, vaste escroquerie médiatique et mascarade tendant à influencer les électeurs doit cesser. Mais au juste, quels sont les liens transgérationnels que Rama Yade a avec le Sénégal, sa soi-disant patrie ? En tant que Sénef (Sénégalais(e) de France), quels sont ses faits visibles voir invisibles dans le pays de Senghor ? En Afrique ? Walou, rien, nada mas. Or, personne ne peut passer à côté de ce que fait par exemple pour l'Afrique, une femme comme l'écrivaine à succès Calixthe Beyala dont le dernier opuscule, Le roman de Pauline, devrait entrer dans les programmes scolaires de l'Education National à l'appel de certains professeurs.

Ségolène Royal, lors de son voyage sénégalais, a veillé à ce que ceux et celles qui l'accueillaient aient de quoi s'occuper. Elle a parlé du co-développement, de l'exode rural, des énergies renouvelables, mis en exergue le pont entre la région de Fatick au Sénégal et le Poitou. Ce que les journalistes et les grands médias éludent volontairement, c'est que la dame du Poitou a apporté une aide conséquente sur place. Dans le cas de l'immigration des jeunes africains qui se pose avec acuité, et compte tenu des risques que ça comporte, elle a parlementé, en vraie humaniste. Donc, loin du brouhaha médiatique, elle aide l'Afrique et l'Europe aussi, qui n'hésite plus à maltraiter les migrants subsahariens. C'est le cas de Lampedusa en Italie et parfois même au Maghreb, notamment au Maroc. Or, Rama Yade, comme ses soutiens réels ou supposés, son patron aussi, ne base son travail que sur la com'. Et quelle communication même ? Un marivaudage puéril digne des minables acteurs de vaudevilles mirifiquement désuets.

Le comble de l'outrecuidance de la madone Rama est cette déclaration toute en beauté mais crasse, sur le hasard de sa naissance à elle la divine enfant, et de celle de Ségolène Royal. Toute honte bue, elle affirme que Ségolène Royal serait né par hasard au Sénégal, ce qui n'est pas son cas. Je ne sais pas si elle est finalement consciente de telles insanités. Elle a déclaré en substance: « Mais moi, je ne suis pas née à Dakar par hasard. C'est là la différence !» C'est vrai qu'un bébé choisi d'aller naître où bon lui semble. Du moins c'est son cas. Avant sa naissance, elle a recommandé à sa mère qu'il fallait qu'elle naisse à Dakar. C'est vrai qu'en écoutant de telles idioties, on a encore envie d'écouter, de réécouter Maxime Le Forestier. Pauvre fille !


4 commentaires:

Anonyme a dit…

je trouve que rama malgré tt a + d'ethique par rapport à rachida dior, et favela hmara...

strym.

SANSVOIX a dit…

Justement RAMA YADE devrait faire attention dans ses déclarations.

Je commençais à m' y faire agréablement à cette RAMA YADE, mais sa sortie sur SEGOLENE me stupéfait.

Et tout cela pour se faire perdonner, mais de quoi et de qui ?
Alors si tel est le cas, si c'est à ce prix, qu'elle rentre à son administration au Sénat.

Les mesamours que nous avons , nombreux, à l'égard du comportement paternaliste des caciques du parti socialiste ne doit pas nous aveugler jusu'au point de ne pas trouver parmi eux, de grandes âmes, comme SEGOLENE ROYAL.

Merci SEGOLENE pour l'Afrique et pour les Africains, RAMA YADE comprise !

En tout cas, si SEGOLENE se présentait mille fois je voterai toujours pour SEGOLENE, tout en m'en foutant du PS...

Je voterais pour SEGOLENE contre toutes les RAMA YADE DU MONDE réunies avec de telles DECLARATIONS IRREFLECHIES.

Mais enfin quand on commence à traiter de "FEMME DE MENAGE" toute femme porteuse d'habit de femme africaine, que pense RAMA YADE de ses amis de l'UMP lorqu'ls lui passent la soupière, à table ?

ASV

Allain Jules a dit…

@ASV,

Bonsoir. Justement, simplement pour se faire pardonner. C'est triste à mourir.

Anonyme a dit…

on pt comprendre rama à son age et son inexperience politique...

on comprend moins rachida et pas du tt favela...

strym.