mardi 28 avril 2009

VOICI COMMENT SARKOZY VEUT FLINGUER LES ANTILLES !


Dans une note confidentielle adressée aux administrateurs du MEDEF Guadeloupe, le Président du MEDEF, toujours au service des pwofitan et autres békés détaille la stratégie de déstabilisation et de prise du pouvoir par la frange la plus réactionnaire du patronat.


Cette même frange des patrons de la Guadeloupe qui en plein conflit s’était regroupée au WTC dans ce qui se voulait être une démonstration de force ; et donc volontairement médiatisée...


UN MOFWAZÉ DU LKP EST NÉ ! IL S’APPELLE ANTILLES ALLIANCE 2030.

Il a pour père, l’Etat français, en la personne du Préfet de Guadeloupe ; et pour mère, le MEDEF, en la personne de son représentant local.

En effet, en lisant le document joint, nous apprenons qu’à la demande du Préfet, représentant de l’Etat et sous la houlette de Willy ANGELE, Franck MENADIE, Jean Luc LUBIN, Maryse MAYECO, le MEDEF s’apprête à instaurer en Guadeloupe son nouvel ordre économique et social.

Un nouveau régime politique, entièrement au profit et aux mains des patrons, des banquiers, des spéculateurs et des pwofitan à l’instar des tentatives de coups d’état des milieux patronaux, industriels et financiers du Vénézuela et de la Bolivie. Et dire qu’ils parlent d’états généraux du Peuple Guadeloupéen... Manti a yo !!!

Car, dans ce document, il est notamment question de « réunion informelle et confidentielle » avec le préfet. Yo ka monté konplo kont Pèp Gwadloup !!!

Le représentant local du MEDEF confirme que les Etats généraux sont bien destinés à donner une légitimité au projet STRACOM de l’Etat qui visait précisément « à définir ou orienter la politique de l’Etat envers la Guadeloupe pour les 20 prochaines années. »

Après avoir souligné l’« URGENCE ABSOLU » (sic) de la situation, il poursuit son développement en insistant sur la nécessaire « réorganisation du MEDEF territorial ». Objectif avoué et écrit noir sur blanc : « en faire un véritable contre-pouvoir voir (sic) un véritable pouvoir » !!!

Décidément peu avare en confidences il avoue avoir obtenu le soutien et l’appui de l’Etat et explique au cercle étroit des administrateurs du « MEDEF territorial » qu’il faudra « trouver auprès des entreprises le budget permettant de financer la réalisation de ce dossier » !!!

Dossier de « projet de territoire », qui n’est que le paravent servant à désigner le véritable projet de société qu’entend nous imposer le MEDEF... notamment par le biais d’un cheval de Troie à caractère associatif…

Un tel projet - mené avec l’indéfectible complicité et approbation de l’Etat français – nécessiterait de trouver - comme sur les continents africain ou latino américain - quelque jeune loup ambitieux aux dents longues, a pa sa ki ka manké isidan ; ou quelque poids lourd ayant l’apparence d’un V.L.... pour donner l’indispensable couche de vernis démocratique à ce qui apparait d’ores et déjà comme une stratégie visant à la préparation d’un coup d’état par la frange la plus réactionnaire et esclavagiste du patronat.

Car ne nous faisons aucune illusion : les valises d’argent et les montants évoqués par le représentant du MEDEF dans ce document seront décuplés voire centuplés une fois la course électorale lancée.

Denis GAUTIER de SAUVAGNAC n’aurait pas rêvé meilleure engeance... : Aux armes, citoyens ?!…

Ce n’est pas de la fiction. Lisez plutôt les quatre pages qui suivent, écrites et signées par Willy ANGELE...


Source: UGTG, le lundi 27 avril 2009

Aucun commentaire: