mardi 26 mai 2009

FREDERIC LEFEBVRE: ARRÊTEZ LE FOU !


Comme le dit souvent ma première femme, à savoir ma très chère mère car, comme vous le savez sans doute, le refuge le plus sûr pour un homme est le coeur d'une mère, ou comme le disait Balzac "Le cœur d'une mère est un abîme au fond duquel se trouve toujours le pardon.", seule la mère de cet homme peut lui trouver des excuses.


Après avoir lancé une idée saugrenue, le porte-flingue de l'UMP qui pense et déclare la main sur le coeur que pendant leur congé maladie les salariés pourraient télétravailler, est dans un rêve éveillé. Pense-t-il que tout le monde s'est converti à cette modernité qu'est Internet ? Et puis, que veut dire pour lui "congé ?


Mais, malgré le rejet de son amendement hier, l'homme persiste et signe. Il a déclaré qu'il allait aller jusqu'au bout en redéposant sa connerie déclinée en amendement. Franchement, j'ai de plus en plus l'impression que cet homme que la télévision est entrain de tuer-il s'y voit tellement-, devrait être interné à Sainte-Anne, l'hôpital psychiatrique parisien. Il recouvrirait ainsi ou enfin toute sa santé mentale.


Allo ! Il y a un psy ?

1 commentaire:

SANSVOIX a dit…

Ah ah ah ah !

Il est fort ce député, dans la démesure.

Mais, la Ministresse NKM (Nathalie Kosciusko-Morizet) a colmaté l'irruption du député, en déclarant au parlement que le Gouvernement n'en voulait pas de son amandement

Sacré député LEFEBVRE...
Moi, c'est Jean du même nom, mais du "Gendarme de ST-Tropez" qui m'amusait plus !

ASV