vendredi 1 mai 2009

Les cochonneries au lardon d’Hosni Moubarak !

Grippe A (H1N1). C’est la nouvelle dénomination de la pandémie qui fait des vagues à travers le monde. Alors que la grippe A (H1N1) anciennement connue sous les vocables « mexicaine et porcine » n’a fait que 331 malades ( ?) à travers le monde entier, ce qui est une goutte d’eau dans la mer, le despote égyptien Hosni Moubarak a ordonné l’abattage de tout le cheptel porcin. Pourtant, il n’y a aucun cas relevé en Egypte. Encore moins un risque potentiel pour la consommation du porc. Mais, ça chatouillait les autorités qui voulaient en découdre contre les élevages sauvages. C’est pour la version officielle. Or en réalité, c’est plus une décision politique contre les coptes, chrétiens égyptiens, sous la pression du lobby des frères musulmans qu’autre chose.



Certaines voix s’élèvent déjà pour accuser l’Islam qui considère tout comme le judaïsme que la consommation de viande du porc est « impur ». C’est leur droit le plus absolu mais, Hosni Moubarak se cache derrière un prétexte fallacieux pour désamorcer une bombe qui peut exploser si d’aventure le virus atteint le sol égyptien. Le dictateur dont l’Islam n’est qu’une légende car complètement inféodé à l’Occident, il faut noter que son épouse est anglaise, ceci expliquant d’ailleurs beaucoup de chose dans son comportement ridicule et hypocrite vis-à-vis des palestiniens. Le monarque s’est donc fait concocter un succulent graillon cuit à point, d’autant plus qu’il y a un peu plus de 250 000 têtes de ce bétail en Egypte. De quoi avoir une indigestion à trop consommer la couenne, non ?

Auparavant pourtant, pour plus de transparence et de cohérence, l’Organisation mondiale de la santé (OMS), l'Organisation de l'ONU pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) et l'Organisation mondiale de la santé animale (OIE) ont fait une déclaration conjointe, soulignant que « les virus grippaux ne sont pas connus pour se transmettre à l'homme par l'ingestion de viande de porc transformée ou d'autres produits alimentaires élaborés à partir de viande de porc ». L’Egypte fait pourtant la sourde oreille et un début d’échauffourées a eu lieu entre les éleveurs et les forces de l’ordre, devrais-je dire, force du désordre ? Ce premier incident, qui a éclaté entre ces éleveurs de porcs et les autorités, est intervenu dans la région de Khanka, dans le gouvernorat de Qaloubiya, à 25 km au nord du Caire.

Le niveau d’alerte pandémique est de 5 actuellement mais l’Egypte est sur le qui vive, avec un contrôle renforcé dans toutes les frontières. On redoute d’ailleurs d’autres incidents violents. Celui d’avant-hier a vu les éleveurs ériger des barrages routiers, avec certains qui n’hésitaient pas à caillasser les forces de l’ordre et les services vétérinaires. Plusieurs véhiculent ont été endommagés, avec notamment des vitres qui volaient en éclat. Le gouverneur de la région a été obligé de faire revenir ses « troupes ». Ces derniers ont par ailleurs rebroussé chemin sans parvenir à pénétrer dans certains élevages bien gardés.

Les experts de pacotille qui se sont acharnés sur la vie des cochons lors d’une émission de télévision très populaire simplement parce que ce fut une erreur grossière de parler de grippe porcine sont pitoyables. Ils s’en sont pris aussi à la vie des zabbalines, ces chiffonniers pauvres chers à feue soeur Emmanuelle, « éboueurs cairotes », jugée insalubre. Ils ont terminé par des refrains antichrétiens sur la consommation du porc bien évidemment, faisant les yeux doux aux frères musulmans très influents, jetant l’opprobre sur 6 à 10% de la population copte, ces chrétiens égyptiens dont fait partir le célèbre Pierre Boutros Boutros-Ghali, ancien secrétaire général des Nations Unies et aussi de la Francophonie.

Alors que le Gouvernement égyptien n’arrive même pas à déterminer quelle sera la somme réelle allouée à ceux qui devront probablement changer de métier, elle commence l’abattage. Il annonce par ailleurs le retour des porcs dans le pays dans seulement 2 ans. Tancé par des extrémistes de tuer seulement les poulets avec la grippe aviaire qui avait fait de nombreuses victimes égyptiennes, Hosni Moubarak, débordé par les islamistes, se retrouve obligé de faire honteusement leur volonté, en sacrifiant outrageusement et sans mobile valable, une partie de sa population.

6 commentaires:

SANSVOIX a dit…

Ils me font rire...jaune... tous ces gens IMMATURES qui ne peuvent croire en Dieu, sans passer par une religion quelconque...et tous, ils se ressemblent sur un point qui leur est commun : l'HYPOCRISIE !

C'est quoi l'oeuvre de tout hypocrite sinon passer son temps à rechercher de boucs émissaires !

Laissez vivre les cochons et laissez s'engloutir dans nos estomacs cette bonne et nourrissante viande de porc : TOUT EST BON DANS LE COCHON !

Je n'étais pas encore baptisé catholique quand j'ai appris à manger cette bonne viande de porc... Les foudres de tonnerre de DIEU ne me tombèrent pas sur la tête...

C'eut été la même chose si je devais être fait judaïque ou musulman...

C'est pour vous dire....!

Hosni MOUBARACK est fier de son fait...

Seigneur,Dieu Tout Puissant, comment libérer l'Afrique des toutes les réligions, à commencer par les religions sémites (chrétienne, musulmane, et juive) ?

"Aime ton prochain comme toi-même et ne fais pas à autrui ce que tu ne désirerais pas qu'on te fasse" est pour moi l'UNIQUE précepte de DIEU.

Alors si j'ai fait mal à qui que ce soit, humains ou cochons qu'ils me pardonnent

Le reste, basta !

Manger un bon morceau de porc (tenez, une côtelette, par exemple !) sans gourmandise est bon pour la santé et pour le moral

ASV

DESIRS D'AVENIR a dit…

Bonjour Mr ALLAIN Jules,c'est toujours un plaisir de vous lire, vos écrits sont tellement justes..

Ne pensez vous pas voir d'un certain sens une similitude avec ce qui se passe en France actuellement concernant les dispositions disproportionnées mises en place par Sarkozy concernant la grippe "porcine" qui n’est pas plus dangereuse pour l’homme que la grippe que nous connaissons?
Je pense a une manœuvre politique pour endormir le peuple et s'accaparer d'une bonne partie du temps alloué au JT et remplir les feuilles de certains torchons médiatique sous la coupe Sarkozienne !
Pour ainsi avoir une bonne raison de surcroît inattaquable ayant pour but de minimiser entre autres les rassemblements de manifestants (qui a pas mal fonctionné aujourd’hui a mon avis) et j'en passe...
En fait, une façon déguisée et légale de mettre en place sa dictature !
Suis-je excessif ou tout a fait dans la réalité, je me pose réellement la question ?
Aurons nous la chance de lire un papier de votre part à ce sujet?
Cordialement.
Pierre-Emile
www.desirsdavenir-clhv.fr

Allain Jules a dit…

Sans Voix,

Je suis tout à fait d'accord avec vous.

Laissons donc vivre les cochons.

Aime ton prochain comme toi-même ?

Même pas en rêve. Les vrais rats ne se bouffent pas entre eux mais les hommes.

Bien à vous !

Allain Jules a dit…

@Pierre Emile,

Tiens, vous me donnez des idées. Domage que tout ce week-end, j'étais loin de l'Internet, perdu dans le sud profond chez mes parents.

C'est vrai il y a d'étranges similitudes. On va y réfléchir et se lancer dans cette tentative sarkozienne.

Bien à vous !

xray a dit…

Quel cinéma !
Le virus de la connerie humaine ? À quand un vaccin ?

OMS : Organisation mondiale de la Mal-santé publique
L’OMS n’est qu’une institution politique au service de l’ONU.
L’ONU (ONUSIDA) gagne à générer les maladies pour multiplier les malades. (Une population malade est une population soumise.)

La grippe porcine, encore et toujours des salades pour les limaces.
Il n’y aurait pas d’élections européennes en vue ?

Ce qui est à craindre, ce ne sont pas les virus imaginaires colportés par les journalistes.
Ce qui est à craindre, ce sont les toxines bien réelles avec lesquelles on va vacciner les cochons.

Comme pour la grippe aviaire, le bétail à peine vaccinés, la convalescence vaccinale tout juste commencée, les toxines vont se retrouver dans nos assiettes.


Une population malade est une population soumise.
L’Europe des curés n’a t-elle pas prévu d’élection prochainement ? Encore une fois, grâce à la grippe porcine, l’argent du financement de la campagne des partis, risque bien de sortir des caisses de la Sécu.


La construction européenne, merci la grippe porcine !
La grippe aviaire a été une représailles. En revanche, la grippe porcine est visiblement une prévention.


Les virus de curés
http://levirusmachin.hautetfort.com/

Le virus de la Grippe aviaire
http://levirusmachin.hautetfort.com/archive/2007/08/01/le-virus-de-la-grippe-aviaire.html

On compte sur les journalistes pour se taire.
Le premier métier d’un journaliste est de se taire, son deuxième est de mentir.
C’est bien simple ! Quand un journaliste ne se tait pas, c’est qu’il ment.

Quand un professionnel du mensonge me ment, je sais que ce qu’il me dit n’est pas vrai.

L’Europe gagne à pourrir la vie du plus grand nombre.
La grippe porcine ne se transmet que de fonctionnaires à fonctionnaires.

Milla a dit…

ce n'est qu'un scoop médiatique, un cas de grippe porcine en Israel, et je vous rappelle que ces régions sont aussi pourvu d'un genre porcins qu'on appelle "sangliers", que ces bestiaux sont consommés de manières normales et régulière dans toute cette partie du monde mais encore au maghreb ! LOL