lundi 22 juin 2009

Neda, le martyrologue iranien ou le crime de Moussavi.



Les professionnels du « choquage » à géométrie variable sont unanimes pour lancer des cris d’orfraie. Tous les mamamouchis de la bien-pensance qui n’osaient dire un mot pendant l’offensive israélienne à Gaza, ce crime contre l’humanité qui terrassait par jour plus de 100 gazouis, s’offusquent aujourd’hui, marchent, appellent à manifester contre la « répression » iranienne. Même Barack Obama demande que cesse cette répression. Pourtant, on ne l’a pas entendu sur Gaza. C’est vrai, il était encore candidat. « Nous appelons le gouvernement iranien à mettre fin à tous les actes de violence et d’injustice contre sa propre population » dit-il fièrement.


Les vertus démocratiques dont se pare Mir Hossein Moussavi, qui, rappelons-le, fut premier-ministre iranien, se passe de commentaire. Connaissant le régime qu’il a servi depuis belle lurette, l’homme se drape subitement d’une virginité absolue, aidé dans celà par tous les détracteurs de Mahmoud Ahmadinajad. Il poursuit indubitablement, la fracture de la société iranienne, entre ses partisans issus de la bourgeoisie, ces riches commerçants de la capitale, et le reste de la société, faisant croire qu’il a des millions de supporters. Or, samedi dernier à Téhéran, ils n’ont pas dépassé les 3000 manifestants mais, sans vergogne, la presse occidentale continue de nous désinformer.


Twitter s’embrase. Le pseudo Barack Obama perse aka Mir Hossein Moussavi communique sur Facebook, insistant sur le fait que, il ira jusqu’au bout de sa logique guerrière, faisant semblant hypocritement d’appeler ses partisans à la modération alors qu’en filigrane il manipule honteusement les foules. Comment peut-on expliquer que ces soi-disant démocrates avides de réformes brûlent-ils tout sur leur passage ? Evidement sur ces faits, la presse occidentale garde un silence complice. Les manifestations toujours violentes de ces gens se résument à casser, cramer, crier à tue-tête en brandissant des slogans en anglais, puisqu’ils ne s’adressent pas aux iraniens mais aux Anglais et aux Américains.


Prêts à brader leur pays pour un plat de lentilles, Moussavi et ses partisans multiplient les bévues. Demain, sans aucune surprise, il appellera sans doute ses amis occidentaux à intervenir. C’est ainsi que cet apprenti sorcier a déjà envoyé à la mort, un peu plus de 17 iraniens. C’est beaucoup et peu à la foi mais, il est grand temps que les autorités iraniennes mettent hors d’état de nuire cet homme qui n’aime pas son pays. Voir ces monstres brandir aujourd’hui la mort de Neda, cette jeune iranienne tuée par balle, personne ne sait surtout d’où vient cette balle, des partisans de Mahmoud Ahmadinejad ou de ceux de Moussavi que déjà, la presse s’emballe, attribuant de facto, et sans la moindre enquête ni preuve, en désignant le coupable, le grand méchant loup que vous connaissez.


Là, aussi, comme par enchantement, entre le voyeurisme et la frayeur, les mensonges et les indignations, bizarrement, les amis de Moussavi saluent « ces iraniennes voilées » qui luttent pour leur patrie. Rien n’est inventé, simplement, une lecture « internétique » entre les réseaux sociaux Twitter, Facebook, Youtube, blogs et médias traditionnels depuis hier. Après 8 jours de mensonges éhontés, les psittacidés crient au scandale, affirmant désormais que, après avoir bien répétés leur propagandastaffel tels de bons élèves de Goebbels, les journalistes ne pourront plus faire leur travail sur place. Bonne nouvelle enfin, dans ce torrent invraisemblable d'ineptie où, on voit des personnes à qui l'ont accorde de l'hospitalité et qui se permettent, d'insulter leurs hôtes...Que diable !


En nous prenant pour des ânes avec une violence inouïe, certains médias qui veulent nous abêtir et nous crétiniser avec de faux-semblants insipides, ne seront certainement pas au bout de leur peine quand, enfin, tout le monde comprendra leur jeu. Ce n’est pas du journalisme, c’est finalement de la daube, du sarcasme, de la couardise puérile. C’est dans l’air du temps, plus personne ne réfléchit, Pierre reprend Paul qui reprend Jean ainsi de suite. Tel article, ou tel mensonge si vous préférez, repose sur les dires d’un tiers, qui deviennent des paroles d’Evangile pour peu qu’elles soient anti-Ahmadinejad. Soutenir le président iranien ? Non, mais, dénoncer le mensonge ambiant relève d’une salubrité des esprits pollués, chaque jour davantage. Ils ne dpivent et ne peuvent faire de leurs pensées nauséabondes, un paradigme sociétal.


Dans ce concert de klaxon, la voiture sans frein de Moussavi qui lutte pour lui et sa petite caste de nantis se crashera bientôt. Lutter d’ailleurs pour soi-même et non pour son peuple comme on le constate de plus en plus, ne peut que conduire à sa propre fin, avant même que les forces de l’ordre ne s’occupent rapidement de ses forces du désordre. Et, bien sûr, la vieille technique épurée des adversaires de ceux qui essayent un tant soi peu de penser, recouper et chercher à comprendre, est de les traiter de fous. Belle façon de décrédibiliser les arguments des autres, en jouant les vierges effarouchées baptisées dans les fonts baptismaux d’une vertu mensongère.


En se fourvoyant dans une cause perdue d’avance, encouragé par ceux qui de loin cherchent par tous les moyens illégaux à déstabiliser l’Iran, Moussavi dans une ostentation ridicule, veut sans doute jouer le rôle de martyr de la cause iranienne mais, c’est peine perdue car, les réseaux sociaux ont fait de Neda, le martyrologue iranien. Il est plus que jamais disqualifié, après avoir déjà envoyé à la mort, 17 iraniens. Beau palmarès pour quelqu’un qui semble aimer son peuple. Balivernes. Il ne sera jamais Gandhi, Patrice Lumumba et autre Steve Biko. C’est un loser.


8 commentaires:

Milla a dit…

Bonjour,

Moussavi était aussi le bras droit de Khomeiny si je ne m'abuse et ensemble, ils avaient écrit la constitution iranienne obscurantiste... je suis de prêt l'info concernant l'Iran depuis

http://www.iran-resist.org/article5445.html

c'est un vrai désastre mais eux informent de la réalité vraie au moins .. Aucun média ne relaye la révolution et c'en est une qu'on le veuille ou non ! et toute cette hypocrisie médiatique ne peut que faire du tord au peuple iranien... et quelle consternation !

Allain Jules a dit…

@Milla,

Exactement. moussavi lutte plus pour lui même que pour le peuple iranien.

ledif trocas a dit…

belle ananlyse
enfin un regard honnête sur l'Iran
je ne suis pas un spécialiste de la question, mais ma première impression va dans votre sens et c'est ce que je développe sur mon propre blog...
j'aimerais vous ajouter à nos "sites amis"

Anonyme a dit…

Les personnes dans votre genre devaient admirer les dictateurs des pays de l'Est sous prétexte qu'ils étaient contre les américains... pfff... vous ne m'inspirer que dégoût... Au fait qu'allez vous faire si la situation en Palestine trouve une solution? Car cet arguement de Gaza face à tout évenement ne tient pas... ca sent le moisi ici, entre haineux de l'Occident, des juifs, des jeunes en révolte. Ayant échappé au communisme depuis 1989, bien sûr tout ne va pas bien, mais la liberté!! Quant'à Moussavi oui il a été PM dasn les années 80 masi il a pris ses dictances depuis 15 ans. Et pusi vosu savez en Roumanie c'est Illiescu, membre du régime, qui a pris les rennes et pourtant c'était déjà un pas énorme. Avec mépris, cordialement,

Anonyme a dit…

On s'en fout de savoir qui de Moussavi ou de ahamadinejad prendra le dessus. C'est accessoire. Moussavi est déjà oublié des manifestants.

En ce moment, c'est le procès du peuple iranien contre ce régime théocratique despotique qui utilise ses nervis pour semer la terreur. C'est ça qui est important et non pas vos élucubrations de gratte-papier de banlieue parisienne qui sait mieux que tout le monde ce qui s'y passe, et qui donne des leçons de journalisme à la planète entière.

Nicopico a dit…

Moussavi est plus le catalyseur, car il fait parti du régime (la preuve, il a pu se présenter pour les éléctions). N'oublions pas que de nombreux acteurs de la révolution de 79 se sont ensuite éloignés vu la tournure du régime... Moussavi est il dans cette perspective?
Si AJM considère Moussavi responsable de la mort de Neda, que doit il penser du Hamas avec les morts à Gaza.....

Anonyme a dit…

AJM ressort grandi aprés la rédaction de cet article ,il critique justement OBAMA ( alors qu'on le traitait de raciste anti blanc ) ,il s'attire le "dégout " d'une ORDURE SIONISTE alors qu'en fait il ne fait que constater la différence ABOMINABLE que les merdias DE LA FAMEUSE COMMUNAUTE INTERNATIONALE - en fait la presse bushiste et british et leurs "puppets" de France et d'ailleurs ..)cosacrent à ces évènements certes déplorables ,mais incomparables par rapport à l'HORREUR ABSOLUE qu'ont subi les malheureux habitants de la triste bande de GAZA !! Le président CARTER vient encore de déclarer que les ISRAELIENS traite les palestiniens comme des animaux ,sans doute il est converti à l'islamisme .Donc c'est un honneur de dégouter une RACAILLE SIONISTE ANONYME !!Cimourdain -

Jean-Marie a dit…

je reste dubitatif devant votre analyse. Mais que savoir de la vérité quand il n'y a pas de médias libres en Iran? Ce que je retiens, c'est qu'une foule immense de Téhéran a refusé le verdict (truqué?) des urnes. Un vent de liberté souffle sur ce pays, un vent refusé des mollah les plus conservateurs. Le mensonge est partout et ceux qui sont au pouvoir actuellement travaillent-ils plus pour eux que pour le peuple? Votre analyse n'est pas plus crédible que d'autres. Elle est une des réponses envisageables parmi mille réponses possibles devant ce scrutin qui semble louche et semé de criminalité.