dimanche 7 juin 2009

SARKOZY-OBAMA : SEXE, MENSONGE ET TRASH.

Je lisais tout à l'heure le blog du journaliste du Nouvelobs, Vincent Jauvert qui a eu plus de rapidité que moi pour décrypter la rencontre entre le président français et l'américain. Il s'est attardé sur le mensonge de Sarkozy concernant le port du voile en dénonçant ses inepties. C'est vraiment le retour du vrai super-menteur. Va-t-il me faire un procès à la Morano ? Vous savez, celle qui porte plainte parce qu'une internaute a osé écrire dans un commentaire chez Dailymotion "hou la menteuse".

C'est ainsi qu'on constate que le président ment en disant que sur le voile, il est d'accord avec Barack Obama. Ministre de l'Intérieur à l'époque du débat sur le voile dit "islamique", il est à l'origine de la loi sur ce "voile islamique" (loi du 15 mars 2004) ne l'oublions pas. En disant à son interlocuteur qu'on ne l'admet pas seulement aux guichets de l'administration, il a fait fort en "mensongitude". Or, comme tout le monde le sait, à l'école, au collège, au lycée, dans les administrations (pas seulement au guichet) son port est interdit sous le prétexte de la laïcité.

Pourtant au Caire, Barack Obama, lui, a dit: «Il est important pour les pays occidentaux d'éviter de gêner les citoyens musulmans de pratiquer leur religion comme ils le souhaitent, par exemple en dictant les vêtements qu'une femme doit porter (...) On ne peut dissimuler l'hostilité envers une religion derrière le faux-semblant du libéralisme.»

Le faux-semblant du libéralisme vous avez bien noté. Sexe, mensonge et trash à la fois, c'est un peu cette rencontre où on a vu le président français suer à grosses gouttes, mal à l'aise, le visage crispé, face à un homme enclin à la paix. C'est ainsi qu'il a failli perdre son contrôle en se cambrant lorsque Barack Obama a précisé à nouveau que son approche avec l'Iran est celle du dialogue et rien d'autre. Et toc.

Et puis, Obama l'a humilié en douceur en disant "qu'il parle très vite". C'est chacun qui pourra déceler la triple indication.

-Manque de sagesse.

-Précipitation.

-Incohérence.

D'ailleurs, Sarkozy, toute honte bue, a vite rectifié le tir en disant qu'Obama comprend lui aussi "très vite", c'est dire. Comble du mépris enfin, le président américain a préféré se rendre en famille à Notre-Dame de Paris, déclinant une invitation à dîner avec les Sarkozy pour se rendre dans un restaurant huppé de la capitale avant de passer la soirée avec des américains à l'ambassade us, à quelques pas de l'Elysée. "Hou la honte" !

L'homme le plus puissant du monde les met au pas. En l'espace de 4 mois, il a mis à la retraite Ben Laden, massacré les fachos de Tel-Aviv qui tuent le peuple israélien et remis à sa juste place, Nicolas Sarkozy.

3 commentaires:

Absmd a dit…

tres difficile de trouver la vidéo en francais; la seule est sur dailymotion et est très mal traduite. wait and see..

Pepito a dit…

J'ai un doute: Tu voulais dire "Fachos de Tel-Aviv qui tuent le peuple israélien" ou "peuple palestinien"?
C'est juste une question, sans aucune prise de position.

SANSVOIX a dit…

Relations SARKO-OBAMA :

L'impression qu'on a est comme si le Président français voulait des relations personnelles très fortes entre lui et le Président des Etats-Unis.

Mais que Ce dernier privilégierait qu'ils aient les mêmes vues sur les grands dossiers de la marche du monde.

Au cours d'un point de presse commun entre SARKOZY et OBAMA à Caen, cette question de relations personnelles et celle de la brieveté de sesn séjours en Europe, en termes à peine voilés, ont été posées.

Et l'on entendu que sur les dossiers du monde (à part l'adhésion de la Turquie à l'UE), la France et les Etats-Unis étaient sur la même longueur d'ondes...

...mais, chose extraordinaire, OBAMA a glissé une petite information sur le taux de 9% de chômage atteint aux Etats-Unis qui ne le laisserait pas le temps d'être loin de Washington, d'où ses sejours de "travail" courts et bien millimétrés, dans les pays européens.

Il doit certainement regretter de ne pouvoir visiter des hauts lieux culturels des pays qui l'accueillent( voir les virées à Notre-Dame et au Beaubourg).

C'est dit avec une tellle sincerité que pour montrer sa bonne volonté, Michelle et ses enfants Sasha et Malia sont restés un jour de plus en France et ils auraient pris leur repas à l'Elysée, où il faut imaginer que le gateau d'anniversaire pour Sasha (8 ans) n'aura pas manqué.

Les relations personnelles entre Chefs d'Etat, c'est vrai que les habitudes prises avec les dirigeants des Etats francophones d'Afrique où les reletions personnelles entre le Préident français et ses "homologues" africains passent avant les relations de peuple à peuple ou d'Etat à Etat...laisseraient des traces chez les dirigeants d'Hexagone

Au bonheur des dictateurs francophone d'Afrique !

Chez OBAMA, sous des airs de jeune homme gentil,souriant, allure vadette rock Star logent à la fois un charisme et une détermination d'un Chef qui ne laisse pas se le faire conter.

Il doit connaître déjà, à ce qu'on voit, les caractéristiques de beaucoup de ses homologues occidentaux.

Lors de G20 à Londres l'on était resté abasourdi entre sa décontraction avec Berlusconi-Medvedev et sa volonté de rester sur son quant-à-soi avec notre Président Sarkozy.

Quant au Premier Ministre canadien HARPER, l'on sait qu'il était bien en phase evec G. W. BUSH et qu'il attendait l'élection de MC CAINE contre OBAMA.

L'on dirait que seule la courtoisie réciproque entre eux serait de rigueur.

ASV