vendredi 5 juin 2009

TIENS IL Y A FIESTA DIMANCHE !


J'ai reçu tout à l'heure un mail m'invitant à aller participer à la fête organisée par les partisans de Dieudonné et la liste antisioniste pour sa victoire aux Européennes. Je n'ai pas bien compris l'introduction et me demandait si nous étions déjà le lundi 8 mai.

Ce n'était que l'introduction. Puis, en écarquillant mes yeux endoloris après une nuit blanche, malgré cette fatigue qui m'assaille, j'ai poursuivi la lecture de ce mot envoyé par un inconnu, connu de moi.

Un petit extrait du mail:

"[...]Compte tenu du fait que notre liste ait déjà reçu l'approbation des autorités, c'est une très grande victoire pour nous, et peu importe le résultat de dimanche. Nous vous convions à venir partager avec nous des moments forts au Théâtre de la Main d'Or dimanche dès 17H dimanche."

Ouf. Je suis rassuré. J'ai cru un instant qu'ils mettaient la charrue avant les boeufs. De mon point de vue, même comme je ne me suis pas du tout interessé à la campagne des antisionistes, plus proche en effet de Ségolène Royal et de Désirs d'Avenir plus que le PS gangrené par..., il faut que toutes les opinions puissent s'exprimer dans une démocratie digne de ce nom. C'est dit.

Le mail s'est poursuivi en ces termes: "Notre victoire est un indicateur pour montrer aux opprimés qu'avec conviction et abnégation, on peut s'en sortir et mettre à mal un système injuste. Tel est notre sentiment, celui d'une victoire qui fera chaud au coeur à tous les damnés de la terre."

1 commentaire:

emachedé a dit…

Si vous pouviez éclaircir la phrase, visiblement maladroitement construite (la fatigue certainement):
"De mon point de vue, même comme je ne me suis pas du tout interessé à la campagne des antisionistes, plus proche en effet de Ségolène Royal et de Désirs d'Avenir plus que le PS gangrené par."

Effectivement en démocratie, toutes les listes doivent être autorisées dans la mesure où officiellement elles tiennent un discours inattaquable légalement.
Evidemment personne n'est dupe, le combat véritable et vital pour la survie des palestiniens, l'antisionisme, ce combat est devenu un cache sexe de la vraie nature abjecte des amis de Dieudonné ouvertement antisémites, fréquentant des personnalités d'extrême droite.

Or par définition, le vrai antisionisme n'a justement aucun lien avec l'extrême-droite puisqu'il se bat contre une politique nationaliste.

Un mélange des genres indigeste de l'ancien humoriste qui donne plus envie de pleurer que de rire.