jeudi 23 juillet 2009

GROS COEUR : FICTION.

1 commentaire:

SANSVOIX a dit…

Ah ah ah ah , mon cher AJM,

Il s'en raconte, en Afrique de ces histoires de fortunes veillées par des pythons, boas et crocodiles.

En fait s'y entasseraient des liasses d'argent public détourné, d'argent des commisions des marchés publics obtenus toujours au détriment des trésors publics des Etats.

D'un côté les naïfs s'en tiennent à cette version de l'argent réel obtenu par des moyens magiques ou surnaturels, ce qui ferait peur à ces pauvres naïfs pour interpeller et condamner ces voleurs naturels et réels de l'argent public...

Mais de l'autre côté , la réalité est que les Etats eux restent pauvres et sous-développés, alors que concomittamment s'enrichissent ces mailins aux fortunes faussement veillées par des pythons, boas et crocodiles.

ASV