lundi 6 juillet 2009

MISCELLANEES INTERNETIQUES !


Un petit coucou spécial à Parallax de KAMERUN SCOOP, le nouveau Dieu vivant de la blogosphère, père de l'un des blogs les plus lus sur la plateforme Wordpress voir le plus lu, dont on m'attribue la paternité. Oui, je suis partout mais, il est étonnant et contradictoire que moi qui suis "accro" aux chiffres selon certains, ne revendique pas justement, cette paternité. A ma place, d'aucuns seraient aux anges d'avoir un blog qui, quelques soient lambda ou epsilon, fait tous les jours, plus de 4000 visiteurs/uniques, plus que certains sites référencés sur Google Actualités...


Je suis toujours présent sur AgoraVox où, comme vous le savez, je suis l'auteur le plus lu, le plus critiqué, le plus combattu. Une équipe de bras cassés s'est même constituée. Il a un qui contrôle les éventuelles fautes d'orthographe ou de grammaire; un autre qui contrôle le moindre dérapage mais, tous, viennent en choeur voter pour que l'article soit mal noté, comme si tout celà comptait. L'essentiel encore une fois c'est que, je suis n°1, n'en déplaise à tous ceux qui, à bras raccourcis me tombent dessus comme des forcenés à chaque publication, allant même jusqu'à demander mon exclusion. Drôle de démocratie et de liberté d'expression. Passons.


J'aime bien lire tous les mamamouchis de la bien-pensance qui croient qu'ils ont la science infuse. "Avec moi ou sinon, t'es contre moi" semble être leur leitmotiv. Amusant, triste, que dis-je, rageant, affligeant. J'adore faire monter les cons aux rideaux. Sans vilain jeu de mots ou impression libidique et/ou orgasmique. Vous êtes loin du compte ceux qui ont l'esprit un peu malicieux voir complètement givré, tourneboulé. Je vais vous mettre au micro-ondes. Tiens, le mien est en panne. c'est la catastrophe. Je n'y pense même pas ces derniers temps entre mes nombreux voyages et mon célibat prolongé. Quoi, toujours seul ? Apparement, oui. Mais, j'ai des idées dessus...


On parle du Net, non ? Alors, haro sur les amours. Bon, bientôt, une big annonce ici même, au village, comme le dirait l'autre. De bonnes nouvelles à propos du Net, de vous, de moi chers lecteurs. On va bien rigoler, se régaler, jubiler, se donner à coeur joie. Le parcours a été long, tortueux mais, nous sommes enfin au bout de nos peines.....grâce au Très Haut bien sûr. Bon, pour finir, ça vous dit un petit Faly Ipupa du "Quartier Latin" de Koffi Olomidé avec la sublimissime Olivia du groupe G-Unit de Fifty 50 ? Enjoy !





2 commentaires:

Paul a dit…

Accumulation de poncifs ultra-sentier et blanchiment a outrance : ce clip est naze !
Pas sur que les shegues apprecient...

absmd a dit…

parallax est, comme j ai put le constater un adepte de la censure des commentaires. on peut aisément voir que je ne suis pourtant pas un troll sioniste avec une simple recherche google.. si ca cause est bonne, sa manière est celle d'un intolérant, en cela les bras-cassé ont réussi a l'influencer de manière très négative. Je ne lit donc plus cette auteur car je n'aime pas être censuré.