jeudi 24 septembre 2009

JOURNALISTES FRANCAIS OU FOUS SIMPLEMENT ?

Deux Rafale, l'avion de chasse construit par Dassault Aviation, se sont abîmés jeudi en fin de journée dans la Méditerranée. L'accident s'est produit au cours d'une mission d'essai. (Reuters/Pascal Rossignol)

(Reuters/Pascal Rossignol)

"Les fous ne sont pas seulement ceux qui marchent nus" me disait souvent ma mère en parlant de certaines personnes qui se croient intelligentes. Imprudence, folie, connerie. Tout est illogique dans le raisonnement des journalistes français. En réalité, ces gens, guidés sans exclusive par la haine, osent tout. D'ailleurs, c'est à ça qu'on les reconnaît.

Souvenez-vous, en début de semaine, plus précisément le 22 septembre dernier, un avion militaire qui participait au défilé annuel des forces armées iraniennes s'est écrasé au sud de Téhéran. Il s'agissait semble-t-il, d'un avion de combat Saegheh.

Comme une trainée de poudre, ce fait, était devenu une information. Tous les médias en cœur, s'en donnaient à cœur joie, moquant la sortie du président Ahmadinejad qui estimait que son pays est inattaquable.

Aujourd'hui, deux jours après ces évènements, voici que deux Rafale s'écrasent en Méditerranée. Comment comprendre ou juger ces journalistes ? Vont-ils faire de cette "information" une faiblesse française ou une attaque contre Sarkozy. Ah, tiens, le Brésil va-t-il encore acheter des Rafale ?


1 commentaire:

Anonyme a dit…

Journalistes français... Oui mais, lesquels ?
Ils n'ont pas de noms ?
Ce ne sont quand même pas TOUS les Journalistes français...Non ?
Alors, pour être (plus) sérieux qu'eux, faudrait déjà commencer par accoler leurs noms aux actes que vous leur attribuez. Ca serait plus interessant dde mon point de vu !
Signé : Alex bambou
Ps: Je ne suis pas anonyme, puisque je signe. Simplement je n'ai pas besoin d'afficher mon adresse Email à la merci d'éventuels spammeurs ;)