samedi 19 septembre 2009

"L'HITLER IRANIEN", POUR QUELQUES KOPEKS DE PLUS.

Qui connaît Amir Jahanchahi ? C’est la nouvelle star des médias. Il est invité partout. Homme d’affaires d’origine iranienne, il vend depuis un certain, un livre. Et quel livre. Le titre à lui seul est une injure : « ‘‘L’Hitler iranien’’ (en finir avec la dictature d’Ahmadinejad) », éditions Gawsevitch. Pas besoin d’être critique littéraire. Pas besoin d’être un spécialiste en relations internationales ou historiens contemporain spécialiste de l’Iran pour détecter l’arnaque. En plein nez. C’est probablement, la plus grosse escroquerie littéraire de ces dernières années. Bien plus même. Derrière l’esprit grégaire d’un homme détestant son pays et faisant semblant de l’aimer, se cache en réalité, un aventurier.

Comment réhabiliter Hitler ?

Apparemment, cet Amir Jahanchahi et les comparses qui le soutiennent, sont intimement persuadés que la Shoah est un détail de l’histoire, au point que, ils se permettent de jouer avec une facilité déconcertante, un mépris diabolique et une désinvolture abyssale, avec les mots. Or, les mots ont un sens. C’est quand même ragoutant, au temps pour moi, dégoutant, de voir un Hitler réhabilité, voler au secours des ennemis d‘Ahmadinejad et de l‘Iran. Que cherchent-ils ? Entrer par effraction dans la tête des autorités iraniennes est simplement une escroquerie, du terrorisme intellectuel. En toute impunité, ils veulent faire dire aux autres ce qu’ils ont dans leur tête.

Faut-il rappeler aux uns et aux autres, que l’Iran n’a aucune revendication territoriale ou hégémonique sur ses voisins, malgré la propagande en vigueur et les élucubrations indécentes et démoniaques de pseudo intellectuels en mal de reconnaissance. Ahmadinejad, n’en déplaise aux spécialistes des cris d’orfraie, a bel et bien été réélu par son peuple et, cerise sur le gâteau démontant les hurluberlus hypocrites, le sire, ne détient pas de pouvoir absolu comme indiqué mensongèrement, ici et là.

Franchement, entendons-nous bien, si le président iranien est le nouveau Hitler, c’est que le Führer que nous connaissons, n’a pas été aussi mauvais comme on le dit. Hitler aurait-il été admis à l’ONU ? Quel parallèle nauséeux ! Amir Jahanchahi avait déjà publié une daube du même tonneau intitulée « Vaincre le totalitarisme », publié chez Ramsay. Son combat : discréditer son pays, civilisation millénaire qui ne se courbera pas pour un plat de lentilles. A quand des inspecteurs de l’AIEA ( Agence internationale de l’énergie atomique) dans les autres pays du Proche et du Moyen-Orient et leur adhésion au TNP (Traité de non-prolifération) ?

Hitler le nouveau business.

La sex-tape d’Hitler a été vendue pour soi-disant, prévenir des risques du SIDA. OK ! monstrueux quand même, tiré par les cheveux certes, on peut le comprendre avec un peu de jugeotte. En revanche, la lecture insipide que je ne vous conseille pas de cet opuscule, un essai relevant d’une pornographie intellectuelle crasse, sans vergogne, tirée de derrière les fagots, est une insulte à l’histoire ; tout particulièrement à la mémoire des suppliciés du nazisme et de leurs descendants, une provocation ubuesque, un mélange de genres indigeste devenu le meilleur alibi marketing. Pour quelques dollars de plus, pourquoi pas ? Fichtre.

Comment peut-on publier le torchon d’un tel écrivaillon sans foi ni loi ? C’est quand même étrange de voir une personne sans consistance intellectuelle, vu le contenu du livre, un ramassis de théories foireuses et bourré d’approximations et de sophisme. Ce fourre-tout amalgamant tout, Hezbollah, Iran, nazisme, islamisme, antisionisme, antisémitisme, djihadisme etc., est un must d‘idioties. Un véritable exercice de négationnisme littéraire basé sur du néant. D’un côté, un barbare et sa cohorte de morts, de l’autre, un nationaliste un peu tordu- je vous l‘accorde-, troisième personnage de l’État n’ayant aucun pouvoir militaire et ne trainant aucune casserole financière comme certains dirigeants qui osent le critiquer mais, des déclarations à l‘emporte-pièce qui n‘engagent que lui-même...

Vous l’aurez compris, à l’arrivée, une comparaison abracadabrantesque qui mériterait une probable traduction devant un Nuremberg-bis, tellement, il minimise le rôle majeur d’un monstre et bien sûr, ce drame inexplicable, d’une violence inouïe, que personne ne peut rééditer, la Shoah. Plus prosaïquement, ce livre mériterait un autodafé, non ? C’est une boutade car, acceptons quand même les opinions des autres, même si celles-ci sont biaisées et plutôt ridicules. Se jeter ainsi le discrédit comme un grand est triste. Croyant avoir commis quelque chose de fort mais dont l’argument est indéfendable quand on sait qu’une communauté juive vit en toute sérénité en Iran, Amir Jahanchahi, l’amateur douteux et ses visions pestilentielles, n’ont qu’à aller se rhabiller.

10 commentaires:

Anonyme a dit…

vit en toute sereinement

Anonyme a dit…

bhl et ses potes ont adoré...

strym.

Allain Jules a dit…

@anonyme,

Merci, j'ai corrigé.

Allain Jules a dit…

@Strym,

Moi aussi, pour bien me marrer surtout.

Anonyme a dit…

Quel clown avec sa tête de Yul Brunner !

Anonyme a dit…

laisse tomber jules, c'est un mauvais combat que tu fais en défendant cet extrémiste illuminé;
Un peu comme quand tu défendais bec et ongle cet autre génie , Dieudonné;

Allain Jules a dit…

"laisse tomber jules, c'est un mauvais combat que tu fais en défendant cet extrémiste illuminé;
Un peu comme quand tu défendais bec et ongle cet autre génie , Dieudonné;"

@Anonyme,

Je ne défends pas Ahmadinejad. Je fustige une escroquerie littéraire.

Anonyme a dit…

Derrière cet Amir Jahanchahi se cache un Shlomo Lévy, juif, membre du lobby sioniste ET DU MOSSAD, de nationalité iranienne ou pas, dont le seul but est d'accabler l'Iran et salir la réputation du courageux et loyal Ahmadinejad.

Anonyme a dit…

La meme propagande que celle précédant l'attaque contre l'Irak en 2003... du classique en termes de manipulations! Ils essayent d'appliquer les même recettes! Au fur et à mesures que la date de l'attaque sera imminente, le système mérdiatique va nous sortir les fameux iraniens indignés épris de liberté, d'autres vont affirmer avoir vu des armes que même les inspecteurs n'auront pas découvert, etc,etc. Une propagande de guerre bien orchestrée quoi! Saddam Hussein a été qualifié aussi en son temps de Hilter arabe! Chalabi et consorts jouant le rôle de larbins manipulateurs!

Anonyme a dit…

Pour lire son appel dans le détail, rendez vous sur le site du Figaro.fr :

http://www.lefigaro.fr/editos/2009/10/06/01031-20091006ARTFIG00001-pour-la-deuxieme-republique-d-iran-.php