mercredi 30 septembre 2009

MASSACRES DE GAZA : FIN DE L'IMPUNITE ISRAELIENNE ?

Rapport sur Gaza : Pour une saisine de la Cour pénale internationale ?

Hier à Genève, en Suisse, s'est tenue une réunion hallucinante au Conseil des droits de l'homme. En effet, le juge sud-africain d'origine juive, Richard Gladstone, président de la mission d'enquête de l'ONU par rapport aux massacres israéliens à Gaza, sollicite une saisine du Procureur de la CPI pour "crimes de guerre" et "possibles crimes contre l'humanité" contre Israël. C'est du jamais vu et , à cet effet, il a déclaré:

- "Une culture de l'impunité prévaut dans la région depuis trop longtemps". Pour appuyer son propos, il a rajouté: " L'absence actuelle de justice mine tout espoir d'un processus de paix et renforce un environnement qui favorise la violence".

Très offensif et en recherche réelle de la paix dans cette contrée moyen-orientale, M. Gladstone ne s'est pas arrêté en si bon chemin. Selon lui, si le gouvernement israélien et les "autorités de Gaza" n'ont pas réalisé "d'ici six mois des enquêtes de bonne foi conformément aux normes internationales, le Conseil de sécurité devrait en référer au Procureur de la CPI".

Mais, les 47 Etats membres du Conseil des droits de l'homme sont divisés. Certains veulent, selon eux, éviter l'humiliation à Israël. Après que les délégations africaines, des pays non-alignés, les délagations arabes et la Conférence islamique aient adhéré aux conclusions du juriste sud-africain, le représentant américain en la personne du Secrétaire d'etat adjoint, Michaël Posner, est monté au créneau.

Pour Michaël Posner, il ne faut pas mettre au même pied d'égalité, Israël et le Hamas. Pour lui, Israël est plus moral, est démocratique et a le droit de se défendre. Mais peut-on se défendre ainsi contre une population qui n'a pas la possibilité de fuir et avec des armes non conventionnelles ? Pour lui encore, le Hamas a profité du retrait de Gaza, pour terroriser les civils dans le sud d'Israël. C'est bien mince comme accusation, même comme e ne soutiens nullement le Hamas. Il a conclu son propos en demandant qu'on.....encourage Israël à enquêter pour ariver à un concensus. On croit rêver.

Tout ça restera lettre morte. Je ne vois pas encore la promesse de la fin de l'inconditionnalité des Etats-Unis en soutien à Israël, ce qui fausse durablement un vrai processus de paix israélo-palestinien.

2 commentaires:

Anonyme a dit…

Comme d'habitude 2 poids , deux mesures , il y a des pays qui peuvent tuer en toutes impunité voila comment fonctionne la pseudo - démocratie.

Anonyme a dit…

depuis une semaine israel se plaint de roquettes tirées à partir de gaza, la presse alignée s'empresse de relayer l'info vraie ou fausse ts les jrs, 250 roquettes se sont abattus sr son territoire depuis janvier 2009 dit cet etat raciste et violent...

jamais israel ne sera inquité car protégé et soutenue par la communauté internationale depuis 1948...

ses alliés qui durant la seconde guerre mondiale onr eté de connivence pr envoyer de pauvres gens se faire gazer car juifs...

ses mm alliés aujourd'hui soutiennent et cautionnent le genocide palestinien, soutiennent les dictateurs arabes etouffants leur peuple...

strym.