mercredi 9 septembre 2009

Ségolène Royal, la "cruche" qui a toujours raison.


Décidément, sans vouloir jouer à la vedette, Ségolène Royal est visiblement, la vedette politique de la France. Il n’y a pas de doute possible, l’information, les tendances, les joutes verbales, le lynchage inconsidéré, la folie, le machisme, c’est toujours contre elle que tout est dirigé. Constat et non support. C’est vrai qu’il y a encore des bougres pour s’etonner des turpitudes et des pitreries de la mafia socialiste et médiatiques qui semble s’acharner sur Ségoléne Royal. Ambiance.

"Hold-uPS, arnaques et trahisons" (Editions du Moment), écrits par les journalistes Karim Rissouli (Canal +) et Antonin André (Europe 1) sort aujourd’hui en librairie. C’est un coup de tonnerre. La mascarade socialiste est mise à nue. Ségolène Royal a bel et bien été sevrée de sa victoire pour l’élection à la tête du PS. Ce livre montre la triche à grande échelle qui a permis d’éliminer la dame du Poitou. Il épingle tous ces "roitelets de la morale" et vrais losers lourdingues, Bartolone, Strauss-Kahn, Cambadélis, Hollande, Borgel, Lamy, Vaillant etc.

Le Point a publié, hier, les bonnes feuilles. C’est un constat amer. Martine Aubry la désormais mal élue à la tête du PS n’a plus de légitimité. Ségolène Royal est la vraie patronne du PS. D’ailleurs, qui, au Parti socialiste, peut prétendre gagner une élection sans s’associer à elle ? Avec Désirs d’avenir, elle représente aujourd’hui d’ailleurs, depuis 2007 même, le gros de l’électorat de gauche, n’en déplaise aux esprits chagrins. En son temps, Manuel valls avait bien précisé qu’ils n’accepteront pas que leur victoire soit volée. Il aurait changé de bord. Mais, s’il y a des primaires transparentes demain, personne ne peut battre Ségolène Royal.

Voici les bonnes feuilles tirées du livre via Le Point.fr

EXTRAIT 1 - "On ne prend plus de gants, vous bourrez les urnes" EXTRAIT 2 - "Erreurs d’écriture" EXTRAIT 3 - Contre-offensive des Royalistes EXTRAIT 4 - "Aubry refait Le Monde " EXTRAIT 5 - Julien Dray, le "bâtard" du PS EXTRAIT 6 - Ségolène et ses ex-amis ? "Ils reviendront, ils reviendront..." EXTRAIT 7 - Dominique Strauss-Kahn, panique à Washington

On sait enfin que la dame du Poitou était la seule personne capable de remettre le PS sur les rails. Quand on voit aujourd’hui François Bayrou dont l’inutilité politique n’est plus à démontrer jouer les "personnages importants", c’est vraiment l’hôpital qui se moque de la charité. Pour vivre, survivre, exister, une méthode, frapper à bras raccourcis sur Ségolène Royal. C’est ainsi que Lefebvre, porte-parole de l’UMP, Duflot, nouvelle porte-parole de l’UMP et du président Sarkozy dont personne ne connaissait même le nom à moins d’être initié, s’engoufrent honteusement.

Si François Bayrou avait simplement écouté Ségolène Royal qui lui avait tendu la main en 2007 en lui proposant de devenir son premier-ministre, la dérive actuelle qui existe en France n’aurait pas existé. D’ailleurs, il est le premier à fustiger ce glissement. Sur la taxe carbone qui fait couler beaucoup d’encre et de salive, même une personnalité comme le mammouth Claude Allegre qui n’aime pas Ségolène Royal et dont l’éminence scientifique n’est plus à démontrer atteste qu’elle a raison sur ce sujet.

Tiens, Ségolène Royal attaque Europe1. Ah, les cris d’orfraie s’enchaînent. Mais, savez-vous que Paris-Match et Europe1 appartiennent au groupe Lagardère ? Vous savez, le frère de Sarkozy. Il n’y a donc pas de surprise pour qu’en coeur, ils lynchent la dame du Poitou...Ce n’est pas que le début. A l’approche de 2012, les attaques se multiplieront...Vous avez dit cruche ? Finalement, ce sont bien les empotés qui nomment les autres ainsi.

4 commentaires:

Anonyme a dit…

Sur la taxe carbone qui fait couler beaucoup d’encre et de salive, même une personnalité comme le mammouth Claude Allegre qui n’aime pas Ségolène Royal et dont l’éminence scientifique n’est plus à démontrer atteste qu’elle a raison sur ce sujet.

Claude Allègre, "éminence scientifique", je rêve !! C'est de l'ironie ??

Anonyme a dit…

Claude Allègre est, entre autres nombreuses récompenses extrêmement prestigieuses, médaille d'or du CNRS. On n'en délivre qu'une seule par an, toutes disciplines confondues. Soyez-le et vous pourrez discuter de son état d'éminence scientifique.

Choses et autres

KemOur a dit…

Pourquoi ce bouquin sort maintenant, au moment où le PS essaye une reconstruction ? Ces journalistes d'investigation ne roulaient-ils pas pour l’Elysée, qui ne ménage aucun effort pour déstabiliser la gauche ? Pauvre PS…

SANSVOIX a dit…

Mes camarades socialistes auront beau de s'indigner et de se défendre, ils auront du mal de se faire entendre et à convaincre.

En effet, dans la mesure où les caciques du PS avaient déjà foulé aux pieds leur régle consistant, en Congrès, de bâtir leur synthèse autour de la motion arrivant en premier du vote des militants.

Cette attitude à Reims présageait bien que les caciques du PS étaient décidés d'éliminer SEGOLENE par tous les moyens, même en trichant.
C'est triste !

ASV