jeudi 1 octobre 2009

Création du PPF (Parti pédophile français)

Au sein de la majorité présidentielle, des partis composites, du Nouveau Centre à la Gauche moderne en passant par bien d’autres, se bousculent au portillon. Des courants aux origines tarabiscotées, des leaders atrabilaires, tout y passe. Et là, samedi dernier, un parti d’un autre genre entrait en scène d’une manière pétaradante ; il s’agit du P P F (Parti pédophile français), un triumvirat. C’est le nec plus ultra, le must, aux ramifications internationales. De Paris à New-York en passant par Tokyo, Madrid et même à Beijing, c’est le tube. Ambiance.

Après moult hésitations, l’heure n’était plus aux atermoiements. Il fallait sortir du bois, agir, se montrer, s’exprimer, se pavaner, se gausser, s’humilier aussi. Le déclencheur de cette précipitation est l’arrestation tous azimuts du réalisateur Roman Polanski, en Suisse, à Zurich, contre toute attente. C’est l’histoire incongrue du PPF.

Ce parti n’est vraiment pas comme les autres. Au km2, les célébrités se comptent par centaines. Un parti hétéroclite avec dans ses rangs, des ténors politiques aussi. Le réalisateur de talent, avec maestria lors de séances médiumnique et d’hypnose, a réussi à mobiliser, depuis sa prison suisse. Le gratin artistique ne s’est pas fait prier, il constitue le gros des recrues, c’est la crème des crèmes du 7e art.

Toujours, depuis sa cellule, il a communiqué à la presse son lumineux et ingénieux met : du tartare de thon et aubergine à la grenade. Du lourd en somme, succulent à souhait. Le slogan du parti a été trouvé aussi depuis Zurich, et, considérant que tous ces bobos épris d’une mission “pédophilesque” sont très engagés, ils se sont inspirés de la Bible (Marc 10, 13-16) : Laissez venir à nous les petits enfants !

Voici la constitution de ce triumvirat

1er triumvir : Roman Polanski, spécialiste des fillettes de 13 ans.

2e triumvir : Woody Allen, agrégé ès détournement de mineure (Mlle Soon Yi-Previn).

3e trimvir : Bernard Kouchner, défenseur universel des pédophiles.

Président d’honneur : Nicolas Sarkozy.

Secrétaire général : Frédéric Mitterrand.

Représentants à l’étranger

Espagne : Pablo Almodovar.

États-Unis : Martin Scorsese et John Landis.

Chine : Wong Kar Waï.

Italie : Monica Bellucci.

Mieux vaut en rire que de pleurer, non ? La démarche étonnante de certaines personnalités est incompréhensible. Quant aux artistes, par corporatisme, on peut les comprendre mais, nos enfants ne sont pas leur jouet.

8 commentaires:

SANSVOIX a dit…

Tenez, Hillary CLINTON vient d'indiquer à Kouchner l'adresse où devrait attérir sa missive et non pas chez elle au Secrétariat d'Etat.

"Sadique" , elle dévoile qu'elle entend parler de cette lettre de Kouchner dans les médias, mais que, elle , Hillary, elle ne l'a pas vue, d'ailleurs elle ne doit pas lui être destinée, précise-t-elle !

ASV

Anonyme a dit…

AJM, tu n'as pas assez etoffé le CV pédophilique de Frédéric Mitterrand. Je présume que tu manques d'info, alors voilà :

"Quand Frédéric Mitterrand payait pour des jeunes garçons.

Le soutien apporté par des intellectuels et politiques français à Roman Polanski fait débat. On souligne plus particulièrement les déclarations de l’actuel ministre de la Culture Frédéric Mitterrand.

"Il y a une Amérique généreuse que nous aimons et il y a aussi une certaine Amérique qui fait peur et c’est cette Amérique là qui vient nous présenter son visage", a déclaré Frédéric Mitterrand pour justifier son soutien. Cette défense est qualifiée d’imprudente et immature. Elle consisterait en une intrusion dans les affaires internes aux Etats-Unis.

D’autres se demandent si le Ministre de la Culture français n’a pas voulu se prémunir de poursuites éventuelles notamment pour des relations avec des garçons en Thaïlande.
C’est ce qu’il a raconté dans son livre "Mauvaise vie", publié en 2005 dans les termes suivants :

"J’ai pris le pli de payer pour des garçons [...] Évidemment, j’ai lu ce qu’on a pu écrire sur le commerce des garçons d’ici.[...] Je sais ce qu’il y a de vrai. La misère ambiante, le maquereautage généralisé, les montagnes de dollars que ça rapporte quand les gosses n’en retirent que des miettes, la drogue qui fait des ravages, les maladies, les détails sordides de tout ce trafic. Mais cela ne m’empêche pas d’y retourner. Tous ces rituels de foire aux éphèbes, de marché aux esclaves m’excitent énormément […] On ne pourrait juger qu’un tel spectacle abominable d’un point de vue moral, mais il me plaît au-delà du raisonnable […] La profusion de jeunes garçons très attrayants et immédiatement disponibles me met dans un état de désir que je n’ai plus besoin de réfréner ou d’occulter. L’argent et le sexe, je suis au cœur de mon système, celui qui fonctionne enfin car je sais qu’on ne me refusera pas".

Lien: Info974 : http://www.zinfos974.com/Quand-Frederic-Mitterrand-payait-pour-des-garcons_a10841.html

SANSVOIX a dit…

"Il y a une Amérique généreuse que nous aimons et il y a aussi une certaine Amérique qui fait peur et c’est cette Amérique là qui vient nous présenter son visage",

C'est cela , la langue française...quand on la parle bien, on ne se refuse plus de rien , même de l'IMPRUDENCE, en effet !

"L’argent et le sexe, je suis au cœur de mon système, celui qui fonctionne enfin car je sais qu’on ne me refusera pas"

ASV

Anonyme a dit…

Comme Président Spirituel du PPF, j'aurais choisi Michael Jackson... Tu l'as oublié, AJM ? MJ, celui qui se ventait de dormir avec des petits garçons, dans son lit, à 45 ans...

Anonyme a dit…

L'arrestation de Roman Polanski a suscité les paroles suivantes de la part de Frédéric Mitterrand :

"Il y a une Amérique généreuse que nous aimons et il y a aussi une certaine Amérique qui fait peur et c’est cette Amérique là qui vient nous présenter son visage".

Doit-on considérer que l'Amérique qui fait peur n'avait pas au paravant montrer son vrai visage quand elle a rasé l'Irak sous un faux prétexte et causé la mort de MILLIONS D'IRAKIENS ? Quand elle a maintenu -et maintient encore- une prison d'exception nommée Guantanamo et quand le monde entier a été témoins des tortures inhumaines d'Abou Grahib, ou encore quand elle a lâché deux bombes atomiques sur le Japon ou du napalm au Vietnam ? Les exemples sont légion...

Frédéric Mitterrand doit sûrement considérer les évéments cités comme étant les faits de l'Amérique que nous aimons...

Anonyme a dit…

Le Front National lance une pétition demandant la démission de Frédéric Mitterrand : http://www.frontnational.com/?p=1691

Anonyme a dit…

Jackson a été innocenté et n'a pas fui la justice comme ce riche läche de polanski .

Anonyme a dit…

Grand défenseur de la pensée pédophilie assumée ,FINKKKELKROTTE sur FRANCE INTER!
Exigeons qu'il soit viré!