samedi 16 janvier 2010

Polanski ce "violeur d'enfant" !

http://www.topnews.in/files/Roman-Polanski2.jpg


Ouf !

La prison et l'extradition se rapproche chaque jour davantage pour Roman Polanski.

Le juge américain n'a pas dit les choses avec des pincettes. Il a, semble-t-il, dit tout haut ce que la plupart pense tout bas. david Walgren, le juge adjoint de Los Angeles a déclaré que le cinéaste était un fugitif "coupable de viol d'enfant".

Lui au moins ne porte pas de gant. Il s'oppose fermement à la volonté de Roman Polanski d'être jugé par contumace.

5 commentaires:

Anonyme a dit…

Bonjour,

J'aimerais prendre le temps d'inviter vos rédacteurs et vos visiteurs à participer au Politicoblogue.

Le Politicoblogue est une tribune libre d'expression politique qui propose un espace d'échange et de débats entourant le monde de la politique et s'adressant à toute la sphère politique, de droite à gauche.

Il est donc possible de faire une double publication de vos billets (sur votre espace personnel et sur le Politicoblogue), ou encore de partager des articles originaux.

Pour informations: info@politicoblogue.com

Pour visiter le site: http://www.politicoblogue.com

Merci de votre éventuelle collaboration.

L'équipe de Politicoblogue.com

gallipierre a dit…

Pas d'accord, pas de plainjte de la victime, histoire vieille de 30 ans, on reconnait bien là le puritanisme américain! Ils préfèrent le pistolet en vente libre!Laissons PLOANSKI en paix!

gallipierre a dit…

Pas d'accord, pas de plainjte de la victime, histoire vieille de 30 ans, on reconnait bien là le puritanisme américain! Ils préfèrent le pistolet en vente libre!Laissons PLOANSKI en paix!

Anonyme a dit…

S'il suffisait que la victime ne porte pas plainte pour qu'une affaire soit classée, ça serait trop facile pour les criminels de s'en tirer en achetant ou en terrorisant leurs victimes.
S'il le fait est avéré, il faut que justice soit faite que la victime soit d'accord ou pas.

zerzer a dit…

Il mérite la prison c'est certain, même s'il a acheté le retrait de la plainte de sa victime mais votre titre est amusant ... le "d" apostrophe est un pluriel donc enfant devrait être accordé mais comme Polanski n'aurait violé qu'une seule gamine ... vous auriez du écrire "ce violeur d'un enfant".