lundi 22 mars 2010

RÉGIONALES 2010 : REJET DE LA SARKOZIE

C’est une véritable déculottée que vient de prendre le président de la République à l’issue du scrutin régional des 14 et 21 mars 2010. Une défaire cuisante qui risque d’en appeler d’autres, notamment les sénatoriales de 2011, puis, l’élection présidentielle de 2012. A l'UMP, c’est la désolation, les critiques fusent. Aucun ministre n’a réussi à battre son adversaire. C’est le comble. Ils sont d’autant plus fragilisés que leur maintien ressemblera aux pratiques d’une république bananière quelque part là-bas sous les tropiques.

Lire la suite

Aucun commentaire: