jeudi 22 avril 2010

Burqa, République, télévision: le roi est nu.

Sarkozy (crédits photo/AFP)

Traumatisé par la remontée tous azimuts du Front national, ironie du sort, puisqu’il l’a régénéré, craignant sans doute qu’il s’accapare du débat initié hypocritement par lui sur la burqa, épiphénomène sociétal, ce Gouvernement, par l’entremise d’expédients, tente de reprendre la main. Par la voix du fantôme de Matignon et accessoirement Premier ministre François Fillon, le chef de l’État et/ou roitelet élyséen, est « prêt à prendre des risques juridiques » en défendant l’interdiction générale du voile intégral. Voilà des pseudo démocrates en action, prêts à toutes les compromissions pour sauver les banques, favoriser la gabegie et légiférer contre une poignée de femmes, sous des prétextes fallacieux.

Lire la suite


Aucun commentaire: