mercredi 6 octobre 2010

Crime de lèse-majesté: il préfère le Cameroun à la France

.Et encore ?

Le franco-camerounais Jean-Armel Kana-Biyick, 21 ans, fils du milieu défensif et ancien international camerounais Andre Kana-Biyick, neveu de l’ancien avant-centre des Lions Indomptables François Oman-Biyick le bourreau de l’Argentine lors du Mondial 1990 en Italie a posé un lapin à la FFF (Fédération française de football).

Lire la suite

1 commentaire:

Mlle Casino a dit…

C’est un choix compréhensible. Peut-être qu’il l’a pris comme un devoir envers son pays d’origine. Une fierté de pouvoir honorer le drapeau de son pays.