mercredi 21 mars 2012

Toulouse et Montauban : menterie de Guéant et la Police dans une botte de foin


Loïc Lieber
Loïc Lieber
Demain, à Montauban, les politiques avec leur morgue habituelle, feront semblant d'être choqués et éprouvés lors des obsèques de Abel Chennouf, Mohamed Legouad et Imad Ibn Ziaten. Un bal de faux-culs, avec Nicolas Sarkozy, François Hollande, François Bayrou et Marine Le Pen. Mais, bizarrement, la communauté nationale ne se préoccupe visiblement pas du sort de l'autre victime, le noir, l'Antillais, Loïc Lieber (photo). C'est vrai, T.S (tueur en série) lui a laissé la vie sauve mais, il restera paralysé. Aussi, contrairement à ce que raconte Claude Guéant le ministre de l'Intérieur, l'homme ne portait pas de mini-caméra sanglée au cou ou à la ceinture. Une menterie supplémentaire de cet homme qui veut, rêve et prie pour que ce soit une piste...islamiste.  


Aucun commentaire: